En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Conrad Murray : "Michael Jackson serait consterné par la situation"

Article par Jonathan MURCIANO , le 31/10/2013 à 11h06 0 commentaire

Conrad Murray, le dernier docteur de Michael Jackson, a estimé que la pop star serait consternée par sa situation actuelle quelques jours après sa sortie de prison. Le médecin est victime de menaces de mort de la part des fans de MJ.

"Michael Jackson serait consterné par la manière dont j'ai été et je suis traité actuellement." Au lieu de jouer profil bas après avoir passé deux années en prison pour avoir administré une dose de propofol, fatale à Michael Jackson en 2009, le docteur Conrad Murray a décidé de prendre la parole devant les caméras du site américain TMZ. Le médecin n'ignore pas qu'il est l'objet de réelles menaces de mort de la part des fans de la pop star et il regrette cette situation (A lire aussi - Conrad Murray, libéré : les fans de Michael Jackson le menacent).

"Je suis sans doute plus fan de Michael que la plupart !"

 Conrad Murray a annoncé qu'il n'avait jamais "fait de mal" à l'interprète de Thriller ou Billie Jean (A lire aussi - Dr Conrad Murray : il raconte les derniers mots de Michael Jackson). "Michael Jackson connait la vérité", insiste le docteur. Il a même osé se mettre à la place de la star, décédée il y a quatre ans déjà : "Tous les fans qui m'ont jugé de le mauvaise manière, je pense que Michael leur dirait de se regarder d'abord dans le miroir. Je suis persuadé que Michael m'aimerait autant que je l'aime aujourd'hui. Je suis sans doute plus fan de Michael que la plupart !" Les inconditionnels du roi de la pop apprécieront !

Un hamburger pour oublier

Conrad Murray a été libéré lundi de sa prison californienne après avoir purgé seulement deux des quatre années de prison auxquelles la justice l'avait condamné (A lire aussi - Michael Jackson : le Dr Murray a appelé les secours... au bout d'une heure). Pour profiter de sa toute nouvelle liberté, il s'était précipité dans un fast food pour déguster un bon hamburger. Il a retrouvé son fils Che Giovanni et les paparazzis étaient là pour immortaliser ses retrouvailles loin de la prison.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience