En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Comment les stars attirent l'attention : la solidarité familiale

Article par Mourad LAHDIL , le 16/02/2009 à 17h27 , modifié le 16/02/2009 à 18h25 0 commentaire

Face à Marge et Homer, une autre famille Simpson, aussi trash, aussi drôle et beaucoup moins connue, se bat pour occuper le haut de l'affiche. Jessica Simpson et sa soeur Ashlee Simpson font bloc.

Jessica Simpson : mon père, ma mère, mes ex et ma soeur
Jessica Simpson, d'ailleurs, n'est pas en reste parmi les stars qui préfèreraient être réincarnées en sanibroyeur plutôt que de tomber dans l'oubli, et dans son cas, c'est une affaire de famille. Comme les Lohan, les Kardashian, les Beckham ou les Spears, les Simpson ont documenté leur vie à travers des programmes de télé-réalité. Parce que oui, leur vie est tellement plus profonde et instructive que la vôtre.

Mais Jessica Simpson - recordwoman des couvertures de Us Weekly depuis 2004, grâce à un divorce surmédiatisé - sa sœur Ashlee Simpson, et leur papa Joe, qui est aussi leur manager, repoussent de jour en jour les limites de la dignité. Ashlee a interrompu sa carrière de chanteuse il y a quelques mois pour cause de grossesse. Elle a entretemps accouché d'un petit Bronx Mowgli : entre ruiner la vie de son fils en lui donnant le pire prénom du monde et faire parler d'elle, Ashlee Simpson a choisi. Peine perdue : aucun magazine n'a voulu publier les photos du bébé, qu'elle et son père ont tenté de vendre pour une somme colossale.

Pendant ce temps, Jessica a fait son retour sur scène, avec des rondeurs qu'on ne lui connaissait pas... Bingo, la semaine suivante, toute la presse titrait sur ses problèmes de poids. La polémique est déjà en train de s'éteindre, mais Jessica est prête à tout pour ne pas retomber dans l'oubli. Elle a donc expliqué, lors d'une de ses performances suivantes, qu'il lui était déjà arrivé de déchirer sa culotte en plein concert, lorsqu'elle se penche pour tenir une note. ‘Du coup, je porte une shupe - moitié short, moitié jupe - pour éviter qu'ils ne craquent'. Personnellement, je doute que sa voix puisse déchirer autre chose que des tympans ; par contre, son impudeur mérite au moins un Oscar. Mais encore une fois, c'est de famille.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience