En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Colin Farrell se confie sur la maladie de son fils

Article par Julien GONÇALVES , le 29/08/2011 à 17h16 , modifié le 29/08/2011 à 17h47 0 commentaire

Colin Farrell, d'habitude assez réservé sur sa vie privée, a accepté de se confier sur un sujet très douloureux : la maladie génétique de son fils aîné.

Colin Farrell est apparemment un autre homme, loin du séducteur en série, et de son rôle de bad boy qui lui colle tant à la peau depuis toujours. Et c'est sur le plateau de l'émission du présentateur culte Larry King, que le beau Colin a fait tomber sa carapace. Il a accepté en effet d'évoquer un sujet extrêmement douloureux de sa vie : la maladie génétique de son fils.

James, âgé de sept ans, issu de sa relation avec le mannequin Kim Bordenave a appris une bien triste nouvelle à l'âge de sept mois : il est atteint du syndrome d'Angelman, une maladie génétique rarissime, qui touche un enfant sur 30 000. C'est un homme ému mais plein d'espoir qui a tenu à se livrer en direct à la télévision américaine.

Ce syndrome peut entrainer un tas de symptômes, qui doivent être difficiles à vivre au quotidien pour Colin, qui l'élève seul : un déficit important de la parole associé à des crises d'épilepsie, et d'un coup une joie et une façon de rire démesurées. L'acteur avoue que son fils lui a sauvé la vie, et que sa santé est bonne malgré tout. 

Colin Farrel, actuellement à l'affiche de Comment tuer son boss ? aux côtés de Jennifer Aniston et Jason Bateman, est donc apparemment un homme rangé, et un père concerné et touchant. Son plus beau rôle sans aucun doute.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience