En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Clem Victoria Abril : "A la place de Caro, j'aurais accepté l'infidélité de mon mari"

Article par , le 21/03/2011 à 14h18 , modifié le 21/03/2011 à 14h39 0 commentaire

A l'affiche de Clem, rencontre avec la pétillante Victoria Abril, la maman survoltée de Lucie Lucas, dans Clem.

Séance d'interview à la chaîne pour Victoria Abril à la Tour de TF1... Sympathique et survoltée, Victoria Abril nous invite à la suivre sur la terrasse, pour une petite pause cigarette avec l'actrice phare de Pedro Almodovar, et grand-mère attachante dans Cle. Attention interview survolée !

 

Que se passe-t-il pour Caro, votre personnage dans ce deuxième volet de Clem ? Comment la grand-mère gère-t-elle l'arrivée de Valentin ?

Dans le premier épisode, Caro doit gérer l'arrivée d'une grossesse, non attendue mais accueillie ! Dans cet épisode, place à la vraie vie ! Elle a les "emm..." des gens normaux qui ont un enfant (les nuits difficiles, le baby blues....) Clem a 16 ans, doit réussir son bac... et élever un enfant... Caro elle est trompée par son mari qui lui fait des cornes, en plus elle doit retravailler car la famille a besoin d'un deuxième salaire... C'est une femme blessée, une mère névrotique et une grand-mère dépassée. En plus elle risque de perdre son boulot.

Dans le premier épisode, Caro est au bord de la crise de nerfs, dans le second elle est dedans... dans le troisième... elle commence à aller mieux. La famille se renoue.

Dans cet épisode, les problèmes familiaux sont au coeur du téléfilm. Elle est séparée de son mari, elle vit tout ça très mal... Elle doit supporter l'autre grand-mère.

Elle se rajoute des problèmes en n'acceptant pas l'infidélité de son mari... En fait elle se punie elle-même. Si j'étais Caro, j'aurais accepté l'infidélité de son mari.

 

Qu'avez-vous aimé dans le scénario ?

La trame familiale est très intéressante. les deux familles sont très différentes, cela donne des grands moments de comédie. Marie-France, l'autre grand-mère, est une bourgeoise un peu dingue... Pour elle l'arrivée du bébé est une bénédiction. Mais pour Caro, tout prend l'eau ! Caro est hystérique, elle pète les plombs. Chacun, je pense, peut se reconnaître dans le personnage de Caro, de Marie-France, du mari...

 

Après un tel succès pour Clem, la pression est importante ?

L'équipe se connaît mieux, il y a une vraie complicité... On a beaucoup ri sur le tournage. Le scénario est très bon. Je suis ravie du résultat.  J'adore faire rire avec les "emm..." des gens. Je crois que ça réconforte les gens devant leur télé. Ca fait du bien de voir les soucis chez les autres !

 

Pour la suite, comment aimeriez-vous que Caro évolue ?

Ca c'est le boulot des scénaristes ! Je sais qu'ils travaillent sur la suite ; j'espère que Caro sera encore plus dingue !

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience