En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Claude François : une plainte va être déposée suite à la dégradation de sa tombe

Article par Angélique JURQUET , le 18/03/2013 à 14h30 , modifié le 18/03/2013 à 14h41 0 commentaire

Les deux fils du chanteur auraient donné leur feu vert aux propriétaires de son ancienne maison pour le dépôt d'une plainte suite aux dégâts infligés à la sépulture de leur père, dans la nuit de vendredi à samedi.

Fleurs piétinées, pots et plaques de marbres brisés, c'est ainsi qu'a été retrouvée la tombe de Claude François, située dans le cimetière de Dannemois en Essonne, samedi matin (voir notre article : Claude François : sa tombe de Dannemois a été vandalisée). Un évènement d'autant plus triste qu'il intervient une semaine après la commémoration des 35 ans du décès de la star.

Presqu'aussitôt, les proches de Claude François auraient décidé de saisir la justice, "Claude François Junior m'a contacté ce matin. Il va nous donner pouvoir pour déposer plainte. Nous le ferons mardi ou mercredi", a annoncé dimanche Julien Lescure, qui exploite la maison de Claude François,  devenue un musée.   


Avant que la tombe ne soit remise en état ce week-end, des relevés d'ADN avaient été effectués sur les lieux, d'après une information de TF1, des traces de sang et une empreinte auraient notamment été retrouvées sur place.


De quoi lancer une enquête alors que Marie-Claude Lescure, propriétaire avec son fils de l'ancienne maison du chanteur, s'est dite "choquée" dans un article de Paris Match ce lundi. Le biographe de Claude François, Fabien Lecoeuvre, assure, quant à lui, que la sépulture de Claude François avait déjà été malmenée par le passé: "Je ne suis pas étonné, c'est la quatrième ou cinquième fois en 35 ans. Un jour, quelqu'un avait même tenté de soulever la pierre tombale et d'ouvrir la sépulture: elle avait été déplacée de deux ou trois centimètres", déclare-t-il à l'Express, ce lundi.

Quant aux raisons de cette profanation, les avis divergent, pour Fabien Lecoeuvre : "On n'imagine pas un fan violenter la tombe de son idole (..) Ce sont des dégradations certainement dues à des soirées trop arrosées", alors que Marie-Claude Lescure affirme que cette attaque était très ciblée puisqu'aucune autre tombe du cimetière de Dannemois n'aurait subi de dégâts : "C'était dirigé vers la tombe de Claude", explique-t-elle à Paris Match.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience