En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Cindy Crawford : Son mari accusé de harcèlement sexuel

Article par Maud ZAMORA , le 02/05/2009 à 15h53 , modifié le 02/05/2009 à 15h58 0 commentaire

Rande Gerber, le mari de la célèbre top est accusé de harcèlement sexuel. Deux de ses employées ont porté plainte.

Même pour les people, la vie n'est pas toujours rose. Il y a quelques jours Cindy Crawford, son mari Rande Gerber et leurs enfants Presley et Kaya étaient en vacances. Destination le Mexique histoire de changer d'air et de se retrouver en famille.

Aujourd'hui c'est une bien sale histoire qui vient ternir le nom du célèbre mannequin Cindy Crawford.

Rande Gerber, son mari, est le propriétaire du restaurant le Moonstone Lounge dans la ville de San Diego. Deux de ses employées affirment avoir été renvoyées  parce qu'elles n'ont pas répondu à ses avances. Elles dénoncent également les autres managers du restaurant qui leur auraient eux aussi fait des propositions indécentes.

L'une des deux jeunes femmes accuse Rande Gerber d'avoir tenté de l'embrasser à plusieurs reprises en 2008. Il lui aurait posé la main sur les fesses et entre les jambes durant son service. Elle va être ravie d'apprendre ça Cindy !

En mars dernier, une plainte contre Rande Gerber a été déposée devant la Cour supérieure de Son Diego.

Le porte parole du mari de Cindy Crawford a déclaré que la police avait déjà mené son enquête et qu'il n'attendait aucun commentaire de la part de la presse...

Période difficile pour la famille de Cindy Crawford puisque le père de Rande Gerber est récemment décédé à l'âge de 70 ans. Homme d'affaire, il avait fait fortune dans les jeans puis avait collaboré avec ses fils Rande et Scott dans la gestion de l'entreprise familiale.

Cindy Crawford gardera le souvenir d'un homme "attentif et affectueux". 
 
 
 
 
 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience