En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Christina Aguilera se trompe dans les paroles de l'hymne américain

Article par Jordan GREVET , le 07/02/2011 à 10h16 , modifié le 07/02/2011 à 10h25 0 commentaire

Invitée à chanter l'hymne national lors de la finale du championnat de football américain, la chanteuse s'est emmêlée les pinceaux.

C’est ce qu’on appelle une boulette. Invitée hier soir à interpréter l’hymne national lors du Super Bowl, la finale du championnat de football américain, Christina Aguilera s’est légèrement emmêlée les pinceaux... en se trompant dans les paroles ! Sachant que le Super Bowl est traditionnellement regardé par cent millions de téléspectateurs à travers tout les Etats-Unis, autant dire que l’erreur de la chanteuse n’est pas passée inaperçue. De nombreuses personnes ont ainsi exprimé leur mécontentement sur la toile, notamment sur le site de micro-blogging Twitter, où Christina Aguilera s’est faite descendre en flèche. Ce matin, les médias américains se sont, eux aussi, fait l’écho de cette boulette.

Tout est parti d’une phrase. Au lieu de prononcer les paroles "O’er the ramparts we watched, were so gallantly streaming", Christina a dit “What so proudly we watched at the twilight’s last gleaming".

Dans un communiqué publié peu de temps après l’incident, la chanteuse s’est excusée pour son erreur. "J’étais tellement imprégnée par la chanson que j’ai perdu mes repères", a déclaré Christina Aguilera. "J’espère seulement que tout le monde a pu ressentir l’amour que j’ai pour ce pays et que le véritable esprit de l’hymne est tout de même passé".

Christina Aguilera n’en était pourtant pas à son premier essai. La chanteuse interprète depuis l’âge de sept ans l’hymne américain pour l’équipe des Steelers de Pittsburgh, dont elle est originaire. Ironie du sort, c’est cette même équipe qui jouait lors du Super Bowl hier soir.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience