En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Chris Brown blanchi en échange de travaux d'intérêt général

Article par Bénédicte DE MONTVALLON , le 17/08/2013 à 10h12 , modifié le 17/08/2013 à 11h19 0 commentaire

Les poursuites contre le chanteur suite à un délit de fuite après un accident de voiture ont été abandonnées en échange de la réalisation de 1 000 heures de travaux d'intérêt général.

Chris Brown a été blanchi jeudi dans une affaire de délit de fuite après un accident de la route datant du mois de mai. Ce verdict n'est toutefois pas sans contrepartie. La Cour supérieure de Los Angeles (Californie) a rétabli son régime de liberté surveillée, instauré en 2009 après que le rappeur a frappé Rihanna, sa compagne de l'époque.
 
Chris Brown s'est aussi engagé à effectuer 1 000 heures de travaux d'intérêt général, en plus des 180 jours déjà effectués suite à l'agression de Rihanna mais à propos desquels le bureau du procureur a de sérieux doutes.
 
Son avocat, maitre Mark Geragos, conteste ce verdict : "Ils ont choisi d'ignorer leurs propres rapports, émanant de nombreuses personnes qui ont vu (Chris Brown) non seulement travailler, mais aussi réaliser des travaux manuels très pénibles".
 
Le chanteur de 24 ans avait été condamné au mois de juin pour avoir quitté les lieux d'un accident de voiture survenu le 21 mai, au nord de Los Angeles. Chris Brown avait reconnu avoir embouti l'arrière d'une Mercedes avec son véhicule. Il a cependant nié sur Twitter avoir pris la fuite après l'incident.
 
Alors que son nouvel album sort le 26 août, le rappeur a annoncé il y a quelques semaines que cet opus serait sans doute son dernier, lassé d'être sans cesse assimilé à l'agression de Rihanna, acte qu'il considère comme une erreur de jeunesse. 
 
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience