En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Charlotte Le Bon : "Je suis une pute de l'humour !"

Article par Pierre COURADE , le 07/08/2012 à 14h39 , modifié le 07/08/2012 à 16h09 0 commentaire

Charlotte Le Bon sera partout à la rentrée (Astérix et Obélix, L'écume des jours). Et elle est déjà, en interview, dans le numéro du mois de septembre de Glamour.

C'est un véritable OVNI dans le paysage audiovisuel français. Charlotte Le Bon, belle québécoise venue tenter sa chance à Paris il y a seulement 2 ans, est en passe de devenir un véritable phénomène.
 
La jeune femme va fêter ses 26 ans à la rentrée avec 2 films très attendus : "Astérix et Obélix : Au service de sa Majesté" et "L'écume des jours", de Michel Gondry. L'occasion pour le magazine glamour du mois de septembre, publié lundi 6 août, de faire sa couverture sur la "tornade" Charlotte Le Bon.
 
Et même dans l'interview ça dépote. D'abord elle avoue être sortie avec des hommes "pas forcément futés"... Ensuite, elle affirme n'avoir jamais regardé Le Grand Journal avant de devenir sa Miss Météo. Enfin, elle nous fait saliver (ou pas) lorsqu'elle évoque avec tendresse (et malice) la recette de la "poutine" : "C'est un sublime plat constitué de frites, de morceaux de fromage, que l'on appelle affectueusement 'crottes de fromage', sur lequel on ajoute de la sauce barbecue et parfois aussi des morceaux de saucisse ou de la sauce spaghetti." Tout ça pour dire que la "poutine" lui manque à Paris, d'autant que "c'est l'éponge idéale pour les soirées sur-arrosés".
 
"Ado, j'étais prête à faire des choses très, très indignes pour faire rire !"
 
Pitre, clown,... Des adjectifs peu souvent utilisé pour qualifier une ancienne mannequin (elle est restée sur les podium pendant 8 ans avant d'arriver à Paris ; une expérience "difficile" d'après la jeune femme).
 
Mais cette sensibilité comique, elle l'a dans le sang depuis toute petite. Ado, elle était "prête à faire des choses très, très indignes pour faire rire" ses amis : "En fait, j'ai zéro peur du ridicule. Je peux m'enlaidir, mettre les deux pieds derrière la tête, péter. J'aurais pu vendre ma mère pour une blague. Oui, je suis une pute de l'humour."
 
Désormais dirigée sur grand écran par Michel Gondry, la jeune femme avoue avoir beaucoup de respecté pour le réalisateur : "Michel a des nouvelles idées chaque jour (...). C'est assez stimulant."
 
La tête sur les épaules malgré son rôle dans le fantasmagorique Ecume des jours, Charlotte Le Bon a peur de lasser et de ne pas être à la hauteur. Même si elle a une idée pour un prochain rôle ("J'adorerais jouer un rôle hyper-physique qui m'obligerait à transformer mon corps"), la "tornade" venue du grand Nord a encore un rêve à exaucer : "Que mes seins poussent !"

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience