En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Charlotte Casiraghi : quel destin royal pour son fils Raphaël ?

Article par Pauline HOHOADJI , le 18/12/2013 à 15h10 , modifié le 18/12/2013 à 15h18 0 commentaire

Interrogé ce mercredi sur RTL, Stéphane Bern, le spécialiste du gotha, a confié que le fils de Charlotte Casiraghi et de Gad Elmaleh avait peu de chance de devenir Prince Régnant.

Le Rocher est à la fête en ce 18 décembre, et pour cause. La famille royale de Monaco vient de s'agrandir avec l'arrivée très attendue du premier enfant de Charlotte Casiraghi et de son compagnon Gad Elmaleh, déjà papa d'un adolescent de 13 ans. Baptisé Raphaël, le bébé a pointé le bout de son nez dans la nuit de mardi à mercredi à l'hôpital Princesse-Grace dont une chambre était spécialement réservée pour la seule fille de la Princesse Caroline de Monaco.

Petit neveu de l'actuel Prince Régnant du Rocher, son Altesse Sérénissime le Prince Albert de Monaco, le nouveau venu de la famille royale ne devrait pas suivre les traces de son illustre grand-oncle. Selon Stéphane Bern, il est en effet peu probable que le petit Raphaël accède un jour au trône de Monaco. Interrogé ce mercredi matin sur RTL, le présentateur et spécialiste du gotha a ainsi confié : "Objectivement, il y a peu de chances que le bébé devienne un jour Prince Régnant de Monaco. Parce que l'ordre de succession est déjà établi. Les femmes montent sur le trône quand il n'y a pas d'héritiers mâles. C'est-à-dire si le Prince Albert et la Princesse Charlène n'ont pas d'enfants, c'est la Princesse Caroline qui succède. Après elle, c'est son fils Andrea qui lui-même a un fils Sacha depuis mars dernier."

Revenant sur l'annonce de la naissance faite non pas par la Famille Royale mais par le Président du Conseil National, Stéphane Bern affirme : "Je ne suis pas sûr que la Famille Princière apprécie vraiment que ce soit celui que l'on considère là-bas comme le chef de l'opposition, le Président du Conseil National Laurent Nouvion, qui a fait cette déclaration, je ne dis pas intempestive mais surprenante. A priori, c'est au Palais ou à la Famille Princière d'annoncer cette naissance, en tout cas à la Princesse Caroline de faire part de la naissance de son deuxième petit-fils. Mais là lors d'une séance tardive au Parlement monégasque c'est assez inhabituel."

"Charlotte Casiraghi, qui n'est pas Princesse - c'est sa mère qui l'est, la Princesse de Hanovre- veille jalousement à sa vie privée, même si ça peut paraître surprenant dans la mesure où on la voit souvent dans les manifestations officielles. Au fond, c'est un personnage privé qui réclame le droit à la vie privée. C'est compliqué parce que son fiancé, enfin son compagnon, Gad Elmaleh est un personnage connu et qui tweete de temps en temps pour donner des informations sur sa vie. Donc voilà, on l'a appris cette nuit [que c'était un garçon]", poursuit Stéphane Bern.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience