En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Charlie Sheen sort de l'hôpital... et entre en cure de désintox !

Article par Jordan GREVET , le 29/01/2011 à 10h29 , modifié le 29/01/2011 à 10h35 0 commentaire

Charlie Sheen a quitté l'hôpital où il avait été transporté jeudi pour "de violentes douleurs abdominales" et s'est immédiatement rendu en centre de désintoxication.

Si les proches de Charlie Sheen ont juré leurs grands dieux que l’hospitalisation du comédien, transporté d’urgence à l’hôpital jeudi pour "de violentes douleurs abdominales", n’avait rien à voir avec des problèmes d’addiction, le principal intéressé vient lui-même de se trahir.

La star de la série Mon oncle Charlie s’est de lui-même rendu dans un centre de désintoxication vendredi après-midi, à peine avait-il été autorisé à quitter l’hôpital Cedars-Sinai de Beverly Hills, où il avait été transporté. "Il est extrêmement reconnaissant envers tous ceux qui ont exprimé leur inquiétude", a déclaré le porte-parole de Charlie Sheen.

La production de Mon Oncle Charlie, qui devait reprendre mardi prochain, a été indéfiniment interrompue, suite à la décision du comédien de se rendre en cure. "Nous sommes profondément soucieux de son état de santé et de son bien-être et le soutenons dans sa décision", ont indiqué dans un communiqué la chaîne américaine CBS, qui diffuse la série, ainsi que les studios Warner Bros.

Beuverie géante

Le site people TMZ, généralement très bien renseigné, avait précédemment indiqué qu’une valise pleine de cocaïne avait été livrée au domicile de Charlie Sheen à l’occasion d’une beuverie géante de 36 heures organisée juste avant son hospitalisation, et à laquelle avaient été conviées des stars de films X.

De son côté, un ami de l’ancien mari de Denise Richards avait déclaré à l’émission EXtra que l’acteur avait ressenti de fortes douleurs au ventre après avoir trop ri devant la télévision, balayant ainsi les rumeurs d’hospitalisation pour cause de drogue ou d’alcool.

En août dernier, Charlie Sheen, jugé par un tribunal du Colorado pour violences conjugales après une dispute avec son ex-femme Brooke Mueller, avait été ordonné de passer 30 jours en centre de désintoxication.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience