En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Charlie Sheen : "J'ai le droit de m'amuser !"

Article par Jordan GREVET , le 30/01/2011 à 13h02 , modifié le 30/01/2011 à 13h34 0 commentaire

Dans un SMS envoyé au site RadarOnline après son entrée en cure de désintoxication, Charlie Sheen affirme qu'il va bien et ne semble pas admettre qu'il a besoin d'aide.

Charlie Sheen sort de son silence. Pour la première fois depuis son entrée en cure de désintoxication vendredi (lire la news), l’acteur américain s’est exprimé sur le sujet au site RadarOnline.

"Je vais bien", a écrit Charlie Sheen dans un SMS envoyé vendredi après-midi à un journaliste du site people américain. "Les gens n’ont pas l’air de comprendre… Un acteur n’a pas le droit de s’amuser et de continuer à faire son travail ?", a ensuite lancé la star de la série Mon oncle Charlie, visiblement très remontée contre ceux qui l’ont convaincu d’entrer dans un centre de désintoxication. Charlie Sheen a terminé son message en qualifiant les personnes qui ont voulu lui venir en aide de "belle brochette de cons". On ignore à qui Charlie Sheen faisait précisément allusion, même si RadarOnline révèle que son père Martin Sheen ainsi que CBS ont été ceux qui ont poussé l’acteur à obtenir de l’aide. Dans un communiqué, la chaîne américaine s’est même dit "profondément soucieu(se) de l’état de santé" de son employé.

Alcool, drogue et actrices de films X

Charlie Sheen avait été hospitalisé jeudi matin, officiellement pour "de fortes douleurs au ventre". Dans les heures ayant précédées son hospitalisation, il aurait fait la fête pendant 36 heures non-stop à son domicile, consommant alcool et cocaïne en présence d’actrices de films pornographiques.

Vendredi matin, le porte-parole de Charlie Sheen avait fait paraître un communiqué, expliquant que son client s’était "de lui-même" rendu dans un centre de désintoxication après sa sortie de l’hôpital, suggérant ainsi que le comédien était conscient de ses problèmes d’addiction et entendait en venir à bout. Rien n’est moins sûr.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience