En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Charlène Wittstock se prépare-t-elle à devenir maman ?

Article par Maxime GUÉNY , le 16/11/2011 à 16h15 , modifié le 17/11/2011 à 11h58 0 commentaire

Depuis que le couple princier de Monaco a réalisé une visite officielle dans une crèche, Charlène Wittstock fait l'objet de rumeurs de grossesse potentielle...

Albert et Charlène Wittstock se sont rendus ensemble, dans le cadre d'une visite officielle, dans une crèche de Monte-Carlo. Cette visite a éveillé les spéculations sur l'éventuelle grossesse de la princesse. Cet enthousiasme rapidement propagé sur Internet a été singularisé par le communiqué de presse de la famille royale :

"La Princesse, accompagnée du Souverain, a demandé aux puéricultrices des précisions sur les activités proposées quotidiennement aux trente-six enfants de moins de trois ans qui y sont inscrits."

 

Un bébé attendu à Monaco

Le couple s'est ensuite rendu à l'école Saint-Charles où la princesse a pu discuter avec le personnel éducatif et les enfants: "Selon son souhait et dans le souci de ne pas perturber les cours, ces visites se sont déroulées d'une manière informelle afin d'établir un contact direct avec les enfants et les enseignants. La Princesse a voulu partager un moment privilégié avec les huit enfants qui bénéficient d'un encadrement A.I.S. (Adaptation et Intégration Scolaire) au sein de cet établissement", explique le communiqué officiel.

L'annonce d'une éventuelle grossesse de Charlène Wittstock devrait ravir les monégastes. Mais pour l'instant, rien n'a été officiellement annoncé par la Principauté.


La course à l'héritier ?
L'historien Philippe Delorme avait déclaré que l'un des objectifs du mariage d'Albert de Monaco et Charlène Wittstock était de donner des héritiers, de perpétuer cette lignée qui existe depuis sept siècles:

"Les monégasques attendent l'arrivée d'un prince, puisqu'il existe encore une "loi semi-salique", qui fait que les garçons passent avant les filles même si elles peuvent quand même régner. Ce sera la course au prénom, peut-être Rainier, ce serait le plus évident ou encore Louis" avait-il indiqué.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience