En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Charlène Wittstock : "je ne me mets pas de pression pour avoir un enfant"

Article par Pauline HOHOADJI , le 16/07/2013 à 14h02 , modifié le 16/07/2013 à 14h03 0 commentaire

Interrogée dans le Times of London, Charlène Wittstock, la femme de l'Altesse Royale Albert de Monaco, est revenue sur les larmes de son mariage et sur ses envies de maternité.

Après avoir brillé comme nageuse de haut niveau, Charlène Wittstock est devenue le 1er juillet 2011 la Princesse Consort de Monaco en épousant l'Altesse Royale Albert de Monaco devant tout le gotha européen et mondial et devant les caméras du monde entier. Très discrète depuis son mariage, la jolie Sud-Africaine a accepté de sortir de son silence en accordant un entretien au journal britannique The Times of London.

C'est l'occasion pour Charlène Wittstock de revenir sur les nombreuses rumeurs affirmant qu'elle avait tenté de fuir la Principauté avant son mariage. Elle confie ainsi en toute sobriété que ces spéculations n'étaient que de "parfaits mensonges." Revenant sur les quelques larmes essuyées pendant son mariage; larmes perçues par les médias comme un symbole de sa détresse et de son mal-être, la femme d'Albert de Monaco affirme : "Tout était tellement extraordinaire. Et il y avait toutes ces émotions, notamment à cause des rumeurs, la tension a fini par s'accumuler et je n'ai pas pu retenir mes larmes. Et plus je pleurais, plus je me disais : "oh non, le monde entier me voit pleurer... " (...) C'était trois jours tellement merveilleux. Même des mois plus tard j'ai des flashbacks et je me dis : "Est-ce que les Eagles ont vraiment joué à mon mariage ? »C'était beau, c'était sentimental."

Deux ans après son mariage et alors que Kate Middleton accueillera dans quelques jours son premier enfant, Charlène Wittstock n'attend toujours pas d'heureux évènement. Concernant sa future maternité très attendue sur le Rocher, la Princesse Consort de Monaco déclare : "Je ne vais pas me mettre la pression. Je viens de me marier. Je commence tout juste à trouver mes marques dans ce lieu immense et à m'habituer à avoir des responsabilités énormes. Vous savez, nous voyageons beaucoup donc ça va prendre du temps. Mais comme je l'ai dit, je ne vais pas me mettre de pression. Ça viendra, ça viendra."

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience