En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Catherine Zeta-Jones : sa revanche sur la dépression

Article par , le 21/04/2011 à 11h33 , modifié le 21/04/2011 à 11h59 0 commentaire

Catherine Zeta-Jones vient tout juste d'officialiser sa maniaco-dépression. De retour sur les tournages, elle affiche sa vivacité et sa volonté que la maladie ne soit plus taboue.

Catherine Zeta-Jones n'est pas encore remise mais elle va mieux. Luttant auprès de son mari atteint d'un cancer, l'actrice de 41 ans a sombré dans la maniaco-dépression et décidé de sa propre initiative de se rendre dans une clinique huppée pour y être soignée. C'est la semaine dernière que la star révélait suivre un traitement pour endiguer des troubles bipolaires, la voilà déjà de retour sur les plateaux de cinéma pour une comédie dramatique dans le milieu du sport, en très bonne compagnie (Gerard Butler, Uma Thurman, Jessica Biel, Ethan Hawke...). Aperçue sur le tournage, la star était souriante et glamour, élégante et amicale alors qu'elle partageait quelques scènes avec Uma Thurman et également Dennis Quaid (Loin du Paradis). Entre les prises, la jeune femme riait et battait des mains encourageant Gerard Butler dans son rôle de papa sportif.

Par ailleurs, Catherine Zeta-Jones ne tient pas à nier la force du mal qui l'atteint bien au contraire. Au magazine People, elle a expliqué : "Il n'y a aucune honte à chercher de l'aide. C'est un trouble qui touche des millions de personnes et j'en fais partie. (...) Si le fait que je révèle mon trouble bipolaire encourage des gens à chercher de l'aide, alors ça vaut le coup". Les maladies psychologiques sont bien rarement prises au sérieux alors que la douleur paraît moins brutale que celle d'une maladie virale ordinaire, mais l'officialisation de Catherine Zeta-Jones lui a apporté le soutien et le respect d'une partie de Hollywood. Soutien qu'elle peut elle-même reporter pour aider son mari Michael Douglas.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience