En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Carla Bruni Sarkozy vs. Valérie Trierweiler : qui sera la prochaine dame de France ?

Article par , le 17/10/2011 à 15h34 , modifié le 17/10/2011 à 16h05 0 commentaire

A ma gauche Valérie Trierweiler ; à ma droite Carla Bruni Sarkozy, deux femmes de tête, deux femmes de coeur certainement décisives aux côté de leur "homme".

Assez discrète jusqu'alors, Valérie Trierweiler, la compagne de François Hollande est sortie du silence cette semaine, annonçant clairement son appui à François Hollande pour la primaire citoyenne. Un tweet aura suffi ("puisqu'on me le demande, oui j'ai voté à la primaire. Oui, pour moi, c'est lui") pour attiser l'intérêt de la twittosphère et faire gloser sur celle qui sera peut-être la prochaine première dame de France. Qui est-elle vraiment ? Quel sera son rôle auprès de François Hollande. Peut-elle détrôner Carla ?

 

Deux cover girls pour la presse people

Depuis 2007 et cette sortie à Disneyland, Carla Bruni ne quitte plus les unes de magazines... Pour Valérie Trierweiler, journaliste de profession, c'est un fait nouveau. Un fait auquel le couple qu'elle forme avec François Hollande a vite fait de poser des limites, en assignant la semaine dernière le magazine Closer avec la publication de photos.

Pourtant, depuis novembre 2009 et une interview dans Gala, François Hollande n'hésite plus à parler de la "femme de sa vie" en évoquant son bonheur "Une nouvelle femme est dans ma vie depuis plusieurs années, c'est vrai. Je suis heureux et cela se voit sûrement.", une façon de clore le chapitre Ségolène Royal. 

Deux stratégies de communication

Madame Figaro, 7 à 8... pour ses dernières sorties dans les médias, Carla Bruni Sarkozy a choisi des grands médias, et des interviews millimétrées. L'objectif de la première dame de France ? Faire taire les critiques qui oseraient maudire sur une utilisation politique de sa grossesse  pendant la campagne présidentielle et humaniser un président, dont la cote de popularité est en berne depuis plusieurs mois.

Stratégie inverse pour Valérie Trierweiler, elle-même journaliste pour Paris Match et Direct 8. Rompue aux arcanes de la vie politique, consciente des précédents Anne Sinclair, Christine Ockrent et plus récemment Audrey Pulvar... Valérie Trierweiler a arrêté son émission politique Portraits de campagne, mettant fin à la polémique avant qu'elle ne devienne encombrante pour son compagnon.  Pourtant à lire ce tweet "Puisqu'on me le demande, oui j'ai voté à la primaire. Oui, pour moi, c'est lui", on se dit que la limite vie privée vie publique est plus que jamais soluble dans le tweet.

 

Forces et faiblesses

Connue du grand public de par son passé de top model et de chanteuse, Carla Bruni Sarkozy jouit d'un fort indice de notoriété, encore renforcé par les unes dans la presse et l'engouement médiatique autour de sa grossesse.

Journaliste télé et en presse écrite, Valérie Trierweiler est encore quasi inconnue du grand public. Mais à n'en pas douter, cette experte de la vie politique et femme de réseaux devrait jouer un rôle clé dans la campagne de son compagnon. 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience