En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Carla Bruni-Sarkozy obtient 40 000 euros de la société Pardon

Article par , le 18/12/2008 à 11h48 , modifié le 18/12/2008 à 11h50 3 commentaires

La société Pardon qui avait mis en vente un sac à l'effigie de Carla Bruni-Sarkozy nue, a été condamné à verser 40 000 euros de dommages et intérêts à la première dame de France.

Dans l'affaire qui opposait Carla Bruni-Sarkozy à la société réunionnaise Pardon, le tribunal de grande instance de Saint-Denis a finalement donné raison à l'épouse du président de la République Nicolas Sarkozy. La société Pardon avait mis en vente au début du mois de décembre un shopping bag illustré d'une sérigraphie en noir et blanc de Carla Bruni-Sarkozy, à partir d'une photo d'elle nue datant de 1993. La première dame de France avait demandé la somme de 125 000 euros de dommages et intérêts, elle a finalement obtenu 40 000 euros après la décision de justice rendue aujourd'hui.
 
Le président du tribunal de grande instance de Saint-Denis a ordonné "l'interdiction de diffuser directement ou indirectement le sac litigieux" tout en relevant que la société Pardon s'était déjà "engagée à interrompre [sa] diffusion et à [le] détruire".
 
Face à la décision de la justice, le directeur de la société Pardon a déclaré à des journalistes qu'il trouvait le montant des dommages et intérêts "énorme" et que c'était "cher payé pour une bêtise". Notons quand même que sur le sac, l'image de Carla Bruni-Sarkozy nue était accompagnée d'une bulle dans laquelle on pouvait lire "Mon mec aurait dû m'acheter du Pardon". La société Pardon aurait peut-être dû imaginer que la plaisanterie n'aurait évidemment pas plu au couple présidentiel non ?
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience