En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Carla Bruni Sarkozy : la photo du futur bébé vaudrait 50 000 euros !

Article par , le 28/09/2011 à 17h47 , modifié le 28/09/2011 à 18h00 0 commentaire

Alors que l'accouchement de Carla Bruni Sarkozy est imminent, les paparazzi et la presse people sont sur les dents pour savoir qui obtiendra la photo de l'enfant élyséen.

Dans une récente interview à Thierry Demaizière dans 7 à 8 sur TF1, Carla Bruni Sarkozy affirmait avec fermeté que jamais elle ne montrerait la photo de son enfant, soucieuse de protégéer son bébé : J'ai d'ailleurs aussi protégé mon premier fils, explique-t-elle. On ne fait pas un enfant pour la galerie et cette position d'épouse de chef de l'Etat m'a mise encore plus sur la défensive" expliquait la future maman. Et de conclure "Je ferai tout pour protéger cet enfant et je le ferai avec la plus grande vigueur !" Une phrase qui sonne comme une mise en garde à l'égard des paparazzi.

Pourtant, après les photos posées du couple présidentiel du couple à la plage dans Paris Match, on peut s'interroger sur le respect ou non de cette interdiction adressée à l'avance aux photographes qui seraient tentés de réussir "un coup" en vendant des photos volées à la presse.

Interrogée sur ce point dans l'émission C à vous sur France 5, Laurence Pieau, directrice de la rédaction du magazine Closer (celui qui a révélé en premier la grossesse de la first lady) explique qu'elle ne croit pas à des photos volées... "Il s'agit de la première dame de France. Je n'imagine pas des photos volées devant la maternité avec le bébé dans les bras de sa mère", mais ajoute qu'il ne serait pas inenvisageable que le couple donne des photos à la presse. Peut-être Laurence Pieau pense-t-elle à Pascal Rostain, célèbre paparazzi devenu photographe officiel de Carla Bruni Sarkozy qui pourrait être chargé par le couple de réaliser les photos officielles de la petite famille.

Quant au célèbre paparazzi Jean-Claude Elfassi, il a établi une grille de prix des photos de l'enfant : de 1 euro symbolique pour une photo posée, à 50 000 euros pour une photo devant la maternité. 

Au vu du tableau de chasse et du sens de la provoc du  photographe, on peut penser qu'il pourraitbraver l'interdiction de l'Elysée et tenter LA photo de sa carrière.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience