En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Carla Bruni-Sarkozy : "Je préfèrerais que Nicolas ne revienne pas en politique"

Article par Pauline HOHOADJI , le 10/06/2013 à 11h03 , modifié le 10/06/2013 à 11h04 0 commentaire

Interrogée par le quotidien espagnol El Pais, Carla Bruni-Sarkozy est revenue sur les rumeurs de retour en politique de son mari, l'ancien président Nicolas Sarkozy.

Depuis la sortie de son dernier album, Little French Songs, le 1 er avril dernier, Carla Bruni-Sarkozy est partout. L'ex-Première Dame, qui a retrouvé son costume de chanteuse, n'en finit plus en effet de faire des confidences personnelles dans des médias français mais aussi européens. Dernier exemple en date, la chanteuse a évoqué sans tabou l'avenir politique de son mari dans un entretien accordé à un quotidien espagnol.

Interrogée sur le possible retour en politique de Nicolas Sarkozy pour l'élection présidentielle de 2017, Carla Bruni-Sarkozy confie à El Pais : "Absolument pas (il ne reviendra pas en politique ndlr). On ne peut jamais être sûr de rien dans la vie mais il ne reviendra pas. Pour le moment, ce n'est pas du tout à l'ordre du jour. (...) Comme personne, épouse et femme, je préfèrerais qu'il ne revienne pas. Pour des raisons de santé, de sérénité et de philosophie pas pour des raisons citoyennes. C'est une charge trop pesante."

Concernant la nouvelle vie de son mari qui a repris ses activités d'avocat et donne des conférences autour du monde, elle avoue : "Il travaille beaucoup. Il est avocat et son opinion est demandée à travers le monde. (...) Il n'y a pas beaucoup de personnes qui ont fait ce qu'il a fait et surtout comment il l'a fait, à corps perdu. Il travaille beaucoup et c'est un homme très compétent."

"Il a fait beaucoup de choses dans sa grande carrière. Il a été maire, ministre plusieurs fois et pendant plusieurs années, (...) il s'intéresse à tout. Ce n'est pas quelqu'un qui reste sur la superficie, il fait les choses en profondeur. Je suis contente pour lui car il a beaucoup de travail et il reçoit beaucoup d'amour. Quand on est président, on ne reçoit pas d'amour, on suscite juste de l'antagonisme, c'est normal", conclut-elle.

Avant El Pais, c'est au magazine The Guardian que Carla Bruni-Sarkozy a parlé à cœur ouvert de son "Amour Nicolas" mais surtout de la naissance tant espérée de sa fille, Giulia. (Lire notre article : Carla Bruni-Sarkozy se confie sur son "Amour Nicolas" et sa fille Giulia)

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience