En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Carla Bruni-Sarkozy et son pingouin font réagir François Hollande

Article par Angélique JURQUET , le 18/03/2013 à 15h22 , modifié le 18/03/2013 à 15h38 0 commentaire

La chanson de l'ex-Première dame, "Le Pingouin", qui pour certains évoquerait l'actuel président de la République, a fait réagir le principal intéressé d'après une information de BFMTV ce week-end.

S'il y a une chanson qui fait le buzz en ce moment, c'est bien "Le Pingouin", un titre extrait du nouvel album de Carla Bruni Sarkozy "Little French Songs", qui sortira le 1er avril prochain (voir notre article : Carla Bruni : tout sourire pour son retour à la chanson). L'ex-Première dame y évoque un personnage "ni laid ni beau (...) ni haut ni bas, ni froid ni chaud" mais surtout "ni oui ni non" qui est l'un des surnoms donné à François Hollande comme l'affirme RTL (lire notre article : Carla Bruni : son titre "Le Pingouin" est-il adressé à François Hollande ?)


D'après une information de BFMTV ce week-end, le président de la République aurait réagi à la chanson de l'épouse de son prédécesseur. A l'un de ses amis, en souriant, il aurait déclaré : "Ça aurait pu être pire (...) Le pingouin est plutôt gentil".


Toujours dans "Le Pingouin", Carla Bruni Sarkozy chantonne : "Il prend son petit air souverain, mais j'le connais moi, l'pingouin, n'a pas de manière de châtelain... Hé le pingouin! Si un jour tu recroises mon chemin, je t'apprendrai, le pingouin, je t'apprendrai à me faire le baisemain", RTL voit dans ce passage, une allusion à la passation de pouvoir de mai dernier. François Hollande n'avait pas raccompagné Nicolas Sarkozy à sa voiture ce qui aurait froissé son épouse. Quant à la phrase :"Tiens l'pingouin, t'as l'air tout seul dans ton jardin", toujours selon la radio, il pourrait s'agir d'une allusion à la photo officielle du président François Hollande.  


Toutefois, dans une interview accordée au Nouvel Observateur, Carla Bruni dément toute évocation du président dans son morceau : "C'est une chanson sur les malappris, ces gens désagréables, qui restent mystérieux pour moi. Quand on me parle mal, comme je suis à la fois courtoise et timide, je reste interdite. La courtoisie est une grâce, je ne trouve pas d'excuse à ceux qui n'en ont pas", affirme-t-elle.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience