En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Carla Bruni : "Nicolas me soutient autant que je l'ai soutenu" (Vidéo)

Article par Pauline HOHOADJI , le 12/11/2013 à 15h03 , modifié le 12/11/2013 à 15h18 0 commentaire

Après son retour sur scène samedi soir à Courbevoie, Carla Bruni s'est rendue sur le plateau du 20 heures de TF1 dimanche pour répondre aux questions posées par Claire Chazal.

C'est un retour sur scène qui a beaucoup fait parler de lui. Samedi, Carla Bruni a définitivement laissé ses habits de Première Dame au placard pour se glisser à nouveau dans la peau d'une artiste pour remonter enfin sur scène après des années d'absence. C'est à Courbevoie, devant des centaines de fans et sous le regard attendri de son mari, l'ex-président de la République Française Nicolas Sarkozy, que Carla Bruni a présenté son dernier album sur scène samedi soir.

Invitée du 20 heures de TF1 dimanche, la chanteuse est revenue sur son émotion sur scène en confiant : "[J'ai ressenti] une grande émotion mais également le trac évidemment, mais aussi beaucoup, beaucoup de joie. C'est extraordinaire d'avoir la chance de chanter ses chansons. Moi j'écris toutes mes chansons et mes musiques, alors ces chansons c'est comme si c'était moi ou mes enfants. (...) D'ailleurs j'ai été troublée par cette émotion, c'était la première. C'est difficile à contrôler l'émotion, mais en même temps ça se transmet. (...) Dans tout ce vacarme qu'il y a de nos jours, avec toutes ces images et toutes ces choses, j'essaie peut-être d'offrir une heure et demie de douceur comme une caresse."

Evoquant les chansons Darling et Salut Marin évoquant notamment la disparition de son frère, elle avoue : "Elles ont été écrites dans la tristesse et elles m'ont aidée à passer les deuils. (...) Les chansons c'est comme un soulagement pour la tristesse et la disparition. Pour mon frère, je dois dire que j'ai encore un peu de mal à la chanter encore. Et même en l'écrivant, j'ai été émue mais elle m'a permis de comprendre et d'accepter le fait qu'il ne soit plus là. Et puis je me dis, je ne sais pas pourquoi, que peut-être ils l'entendent de là-haut, enfin si il y a un là-haut.(...) Je fais attention à la personnalité. Mon frère était pudique donc j'ai fait très attention à ne pas écrire quelque chose qui pourrait le heurter."

"Le statut de Première Dame était une parenthèse incroyablement enrichissante. Vous vous rendez compte ? Vivre ça dans sa vie c'était incroyable pour quelqu'un qui est artiste. Et c'était un hasard , c'était par rapport à la rencontre avec mon mari. (...) Il me soutient autant que je l'ai soutenu et c'est émouvant", a-t-elle conclu.

 

Lire aussi :

Carla Bruni et Nicolas Sarkozy se mettent à nu dans "Campagne intime" 

Carla Bruni : dans un Paris rétro pour le clip de Mon Raymond 

Carla Bruni : elle revient à son premier amour, le mannequinat  

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience