En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Carla Bruni : "mon côté mamma italienne ne me dérange pas"

Article par Mélanie ROSTAGNAT , le 25/03/2012 à 16h15 0 commentaire

Cinq mois après avoir accouché de la petite Giulia, Carla Bruni Sarkozy se confie sur ses rondeurs qu'elle assume complètement, allant même jusqu'à se définir comme une "mamma italienne".

Ancienne mannequin, Carla Bruni ne semble plus être obnubilée par son corps et ses mensurations mais se présente plutôt comme une maman comblée qui n'a d'autres préoccupations que l'éducation et le bonheur de ses enfants. Cinq mois après avoir accouché de sa fille Giulia, la Première dame de France avoue n'avoir pas encore perdu tous ses kilos de grossesse. Elle a en effet déclaré qu'elle avait encore dix en trop, mais ne semble pas pressée de les perdre.

Dans une interview accordée au magazine Gala, Carla Bruni confie en effet : "J'ai des kilos en trop, mais tant pis. Je suis comme n'importe quelle maman de quarante ans. C'est une grossesse tardive et tant voulue que le reste n'est pas important". L'essentiel à présent est de voir ses enfants "grandir tranquillement" et d'attendre le retour de son époux "comme une femme au foyer dont le mari travaille".  

Si son rôle de Première dame  l'oblige quand même à de nombreuses représentations publiques, Carla Bruni ne souhaite plus être considérée comme "la femme mannequin". "Je ne suis plus en représentation", affirme-t-elle. "Je ne suis pas une personnalité obsédée par son look et mon côté mamma italienne ne me dérange pas". Pour Carla Bruni, ce qui compte désormais, c'est son écoute et son soutien inconditionnels à son mari Nicolas Sarkozy, et à ses deux enfants : Giulia et Aurélien.  

 

 

 

 

 

 

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience