En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Carla Bruni : "Je suis contente que Valérie Trierweiler pense que je suis sincère"

Article par J.C. , le 04/04/2013 à 10h10 , modifié le 04/04/2013 à 10h57 0 commentaire

Carla Bruni Sarkozy était l'invité du Grand Journal de Michel Denisot. Après avoir interprété en direct la chanson Chez Keith et Anita extraite de son dernier album, elle s'est confiée sur sa carrière et son mari.

Carla Bruni continue la promotion de son nouvel album Little French Songs sorti le 1er avril, après cinq ans d'absence. Elle était ainsi l'invitée du Grand Journal mercredi soir. Il s'agissait de sa première apparition télévisée depuis plus d'un an. La chanteuse a offert au public et aux téléspectateurs une interprétation en live de l'un des titres de son disque Chez Keith et Anita avant de répondre aux questions des présentateurs. Ils ont commencé par l'interroger sur la manière dont elle a vécu ce retrait de la vie politique de son mari. "Ces cinq années n'étaient pas difficiles et tourner la page n'était pas difficile non plus", avance-t-elle.

 

Malgré tout, son retour musical a été quelque peu entaché par plusieurs polémiques, notamment la mise en examen de Nicolas Sarkozy pour abus de faiblesse dans l'affaire Bettencourt. Elle avait d'abord choisi de s'exprimer à ce sujet, avant de changer d'avis et de ne plus du tout commenter l'affaire. "Je ne regrette pas d'avoir répondu mais j'ai été déstabilisé. J'étais très ému" a-t-elle ainsi expliqué à Michel Denisot et Daphné Burki.

 

Voir notre diapo > Carla Bruni-Sarkozy : les hommes

qui ont marqué sa vie

 

 

Mouloud Achour quant à lui s'est amusé à la taquiner sur son habitude de parler de son conjoint très souvent. Amusée, mais quelque peu sur la défensive, l'ancienne première dame lui répond du tac-au-tac : "Je fais des déclarations qui ne concerne que mon mari ? Nooooon, sourit-elle. C'est de votre faute, vous ne retenez que ça ! Mais je vous aime bien quand même !"

 

Les présentateurs sont également revenus sur la chanson très controversée Le Pingouin, que certains croyaient destinée à François Hollande. Sur le même plateau, Valérie Trierweiler avait donné raison à Carla Bruni en croyant que celle-ci disait vrai en niant cette rumeur. "Je suis contente qu'elle pense que je suis sincère parce que c'est vrai, dit-elle. C'est important de rester courtois, poli", a ainsi commenté l'artiste. Dernier petit clin d'œil, la maman de Giulia a été confrontée à un extrait des Guignols de l'info dans lequel elle apparait."Les Guignols j'aime bien quand je n'y suis pas. Avant je me poilais devant, mais maintenant... un peu moins", avoue-t-elle.

 

A lire sur le même sujet :

Carla Bruni-Sarkozy : "Le Pingouin parle des gens désagréables en général"

Valérie Trierweiler trouve Carla Bruni sincère

Carla Bruni : elle revient à son premier amour, le mannequinat

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience