En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Carla Bruni et Nicolas Sarkozy se mettent à nu dans "Campagne intime"

Article par O. de A. , le 06/11/2013 à 13h10 , modifié le 06/11/2013 à 13h44 0 commentaire

Dans un documentaire signé Farida Khelfa, Carla Bruni et Nicolas Sarkozy se révèlent en toute intimité avec leur petite Giulia. Entre défaite électorale, complexes physiques et confidences...

Il fallait la caméra de Farida Khelfa, l'amie proche de Carla Bruni Sarkozy et témoin de leur mariage pour capter des moments exclusifs. L'ex muse de Jean-Paul Gaultier et d'Azzedine Alaïa a suivi le couple pendant la campagne présidentielle qui a abouti à l'échec de Nicolas Sarkozy, prétendant à un deuxième mandat. Le tournage se déroule également au lendemain de l'accouchement de Carla Bruni. Elle vient de donner naissance à son deuxième enfant, une fille prénommée Giulia.

Faire plus jeune avec une frange...

Ce documentaire diffusé ce mardi 5 novembre sur Direct 8, donne à voir Carla et Nicolas Sarkozy dans leur appartement privé à l'Elysée. Ils apparaissent tour à tour comme un couple ordinaire, lui devant un match de foot et elle lui préparant un café. Puis l'ex top-model partage ses doutes, ses complexes physiques ou encore son amour pour sa "merveille", sa fille Giulia. La chanteuse montre des signes d'épuisement liés à l'allaitement de son bébé. Elle fume beaucoup, tente de dissimuler ses kilos de grossesse parce qu'elle se trouve "se-gro" (grosse, ndlr). Son époux la rassure : "Tu es belle" avant de taquiner : "Ma femme croit que parce qu'elle a une frange, elle va faire plus jeune". Le portrait de l'homme politique est mis au second plan pour privilégier le papa aux petits soins avec sa fille "Je suis fou d'elle" déclare encore l'amateur de Bob Dylan qui alimente le film de maximes ci et là. Lesquelles révèlement un chef d'état moins impulsif que de coutume.

"Les gens t'aiment"

Puis la politique reprend ses droits avec une autre dimension lorsqu'on découvre Carla relativisant la défaite de son mari. Elle réconforte son fils Aurélien (né de son union avec Raphaël Enthoven) et Louis (le fils de Nicolas Sarkzoy et Cécilia Attias) : "Aujourd'hui, Nicolas ferme la porte à 37 ans de vie politique, il va falloir être très gentil avec lui". Face à l'intéressé, elle lance "T'as vu comme les gens t'aimaient?". Affecté, ce dernier donne le change face caméra et nourrit des envies d'acheter "une maison aux enfants". L'une de ses nombreuses facettes, moins connue par le public. Et s'il parle "d'une page qui se tourne", difficile d'imaginer cette machine politique, habile communicant, raccrocher définitivement...

Lire aussi : Carla Bruni-Sarkozy : "Je préfèrerais que Nicolas Sakozy ne revienne pas en politiquei"

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience