En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Buzz : Rencontre avec Pierre Mathieu dans la tempête médiatique

Article par , le 19/05/2009 à 23h21 , modifié le 19/05/2009 à 23h38 1 commentaire

"Baby, Baby, Baby", c'est le titre du morceau de Make The Girl Dance, le duo électro-rock dont Pierre Mathieu, le journaliste-animateur, fait partie. Mais aujourd'hui, c'est surtout le clip qu'il a réalisé qui fait parler. Retour sur une rencontre avec Pierre Mathieu, qui au milieu de cette tempête médiatique, est comme une accalmie.

Journaliste, animateur, chroniqueur, Pierre Mathieu aime la musique. Ado, c'était son passe-temps, puis il s'est produit derrière des platines comme un tas de people branchés de la night parisienne, mais "c'était pour rigoler, sans se prendre au sérieux". Un jour pourtant - enfin plutôt une nuit - il croise le chemin de Greg Kozo, DJ performer depuis une quinzaine d'années.
 
Le courant passe et Pierre Mathieu trouve en lui un partenaire de jeu idéal avec lequel il va pouvoir mettre en son ses envies musicales, comme "un chef d'orchestre", puisque de son propre aveu, il ne sait jouer d'aucun instrument, mais il ne manque pas d'idées. En un après-midi, ils font un titre et l'histoire aurait pu s'arrêter là, mais elle a continué. Pierre Mathieu et Greg Kozo enchaînent les lives pour le plaisir, et un jour, décident de mettre leurs titres sur internet, parmi lesquels un certain Baby Baby Baby. A cette époque, le morceau électro-rock minimaliste ne fonctionne pas trop mal, mais n'est pas encore un hit, alors Pierre Mathieu et Greg Kozo, pour se faire connaître, choisissent de miser sur lui. D'où l'idée du clip.
 
Trois filles nues dans la rue
Avec Baby Baby Baby, Pierre Mathieu prouve qu'on peut faire un clip qui cartonne même quand on n'a pas un budget démesuré. Il faut juste "une idée, un truc qui reste" et le tour est joué. Une fille nue par exemple, ça devrait marquer les esprits. Une porn-star ? Trop étiquetée. Pierre Mathieu lance alors un avis de recherche sur facebook pour trouver "une fille normale, qui ressemblerait à une voisine de bureau mignonne". Ce sont finalement trois minettes qui sont retenues, parce qu'une fille nue c'est bien, mais trois forcément, c'est mieux.

Le clip s'est tourné pour la modique somme de 650 €, en une seule prise, rue Montorgueil à Paris (et pour ceux qui ne l'auraient pas encore vu, c'est ici). C'est un long plan séquence de 4 minutes, dans lequel trois filles - "des voisines de bureau" quand même super bien roulées - déambulent sur la chaussée, équipée d'un simple transistor et donc complètement nues. Leurs attributs féminins sont simplement dissimulés par deux rectangles noirs judicieusement placés... Simple, efficace, rapide, transgressif (il est interdit de se balader nu dans les rues de Paris, oui) sans être salement provocant, le clip de Baby Baby Baby donne dans l'effet de surprise, la performance fraîche et bon enfant, naturiste à tendance peace & love, unique.
 
250 000 visionnages en moins d'une journée
Le verdict de la mise en ligne sur Dailymotion est sans appel : 250 000 visionnages du clip en moins d'une journée, trois millions au bout d'une semaine, le buzz est lancé. Depuis, dans la sphère internet, on ne parle plus que de Baby Baby Baby et les médias s'en sont mêlés. Articles, plateaux télé et même journaux télévisés. Quelque chose se passe autour de Make The Girl Dance, même si Pierre Mathieu juge, sans fausse modestie, que cette tempête médiatique est "un peu démesurée".
 
Alors qu'on lui propose en ce moment de réaliser des clips, il se dit prêt à "s'enfermer pendant deux mois" pour se consacrer à la création de morceaux qui seront compilés sur un CD qui, si tout va bien, pourrait sortir début 2010. Pierre Mathieu et Greg Kozo ont encore tout à prouver et ne sont pas forcément enclins à surfer à tout prix sur la vague du succès, ils devraient donc peaufiner de nouveaux titres pour coller scrupuleusement à leur identité rock'n'roll et électro branchée. En attendant, un autre single pourrait arriver à la rentrée, et forcément, la barre est placée très haut pour trouver l'idée du clip qui va l'illustrer...

Mais Pierre Mathieu savoure, profite, et reste lucide, car "tout reste à faire", et sans pression aucune, il va falloir "gagner en crédibilité". Résultat, aujourd'hui Make The Girl Dance ne fait peut-être pas encore tout à fait danser les filles, mais ça ne devrait plus tarder.

TOUT SAVOIR SUR
BlocInscriptionNewsletter_papieredito
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience