En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Brooke Shields : sa mère abusée par un tabloïd anglais

Article par S. F. , le 08/06/2009 à 11h30 0 commentaire

Quand on est une star, on est habitué aux stratagèmes de la presse people pour glaner des informations croustillantes. Brooke Shields vient d'en faire les frais mais elle prouve qu'en la matière tous les coups ne sont pas permis.

Brooke Shields est très en colère contre le National Enquirer. A l'origine de sa fureur, une démarche pour le moins discutable de deux journalistes du tabloïd anglais. En effet, la semaine dernière, ils ont été surpris en train de déjeuner avec la maman de Brooke Shields.
 
Il faut savoir que Teri Shields, âgée de 75 ans, souffre de démence et demeure dans une maison de santé spécialisée. D'après Brooke Shields, les deux journalistes auraient abusé de la faiblesse de sa mère dans le but de la faire parler. Ces derniers démentent prétextant une rencontre fortuite avec la vieille dame.
 
Hors d'elle, Brooke Shields a porté plainte et n'a pas manqué de dire ce qu'elle pensait : "Ils s'en sont pris à ma mère âgée de 75 ans pour essayer de faire un scoop. Chacun sait que lorsqu'on a un parent qui souffre de démence ou d'Alzheimer, c'est une des expériences les plus difficiles à vivre pour un fils ou une fille."
 
Finalement, l'avocat de Brooke Shields vient d'annoncer qu'un accord avait été trouvé. Le National Enquirer ne publiera rien sinon des excuses publiques et s'est engagé à faire une donation à une association pour les malades d'Alzheimer.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience