En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Brittany Murphy : un pharmacien avait refusé de la servir un mois avant sa mort

Article par Lucie DANCOING , le 22/03/2010 à 11h44 , modifié le 22/03/2010 à 12h02 0 commentaire

Quelques semaines avant sa mort, Brittany Murphy n'avait pu se procurer des médicaments qu'on lui avait prescrits. Un pharmacien avait refusé de la servir, craignant pour sa santé.

Le 9 décembre dernier, Brittany Murphy était retrouvée sans vie à son domicile de Beverly Hills. Sur place, les autorités avaient retrouvé une quantité astronomique de médicaments. Si l'autopsie a révélé que Brittany Murphy était décédée d'une mort naturelle, beaucoup se demandent encore comment l'actrice avait pu se procurer autant de médicaments.

Selon TMZ, l'héroïne d'Uptown Girls possédait près de 32 ordonnances pour autant de médicaments différents. Pilules contre la tension artérielle, cachets pour traiter l'allergie, antibiotiques et autres antidépresseurs lui avaient été prescrits. Une sacrée liste qui avait alarmé un pharmacien de Los Angeles. Ce dernier avait donc refusé de servir l'actrice, craignant qu'elle ne fasse une overdose.

Malheureusement, Brittany Murphy n'a pas eu de mal à se procurer ces médicaments. Ironiquement, elle s'était même fait prescrire du Biaxin, utilisé entre autres pour traiter la pneumonie. Et c'est des suites de cette maladie que la star est décédée d'après le médecin légiste.

La mort de Brittany Murphy était donc prévisible, même si les proches de l'actrice nient toujours une quelconque dépendance...
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience