En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Britney Spears : sa tournée n'est pas un cadeau

Article par Aurore SCHVING , le 25/04/2009 à 09h48 , modifié le 25/04/2009 à 09h52 2 commentaires

Décidément, le Circus Tour n'est pas de tout repos pour Britney Spears. Au moins, elle en gardera des souvenirs inoubliables.

Pauvre Britney Spears ! On dirait que le sort s'acharne sur la jeune femme. Rien de grave, rassurez-vous, mais elle rencontre quelques difficultés qui la feront sûrement rire dans quelques années.
 
Il y a quelques jours, lors d'une chorégraphie pour le moins périlleuse, Britney Spears a connu ce qu'on appelle un désastre capillaire. Alors qu'elle dansait lascivement sur un canapé, un danseur suspendu à des câbles la rejoint. Le danseur soulève Britney Spears, qui perd alors une mèche de cheveux, une extension bien évidemment. Un épisode qui en fera certainement sourire plus d'un.
 
D'ailleurs, ces chorégraphies dans les airs commencent à être remises en question par Britney Spears elle-même. Depuis le lancement du Circus Tour, Britney Spears rencontre quelques difficultés à exécuter les chorégraphies. Après les minutes passées suspendue dans les airs, parfois la tête en bas, Britney Spears est obligée de sortir de la scène, car tous ces mouvements finissent par la rendre malade. Un témoin rapporte au journal américain Mirror : « Elle fait des pirouettes jusqu'à cinq minutes certains soirs. Le sang lui monte à la tête et quand elle redescend, elle se plaint de nausées et de vertiges. Elle a donc demandé à ce que la chorégraphie soit modifiée. »
 
Ce Circus Tour n'est vraiment pas de tout repos pour Britney Spears : problèmes de fumée, de tenues, de cheveux et de chorégraphies. Au moins quand cette tournée deviendra internationale, elle sera sûrement au point. C'est ce qu'on appelle un retour fracassant !

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience