En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Britney Spears : sa dépression causée par Justin Timberlake ?

Article par Pauline HOHOADJI , le 20/10/2012 à 19h29 0 commentaire

Lors du procès opposant la chanteuse et ses parents à Sam Lufti, son ancien manager, l'avocat de Jamie Spears serait revenu, selon le Chicago Tribune, sur la descente aux enfers de la star.

Après avoir fait les gros titres des médias pour ses nombreux déboires dont son rasage de crâne en public chez un tatoueur ou encore sa mise sous tutuelle, Britney Spears montre depuis son retour sur le devant de la scène grâce notamment à l'émission X Factor qu'elle a laissé derrière elle ses années de souffrance et de dépression. Bien décidée à oublier cette triste période de sa vie, la chanteuse doit pourtant faire face depuis quelques jours à des révélations croustillantes sur sa descente aux enfers, la faute au procès qui se tient depuis quelques jours et qui l'oppose à Sam Lufti, son ancien manager.

 

Dès le second jour du procès, la descente aux enfers de Britney Spears est revenue sur le tapis. Comme le rapporte le Chicago Tribune, Léon Gladstone, l'avocat du père de l'interprète de Baby One More Time aurait en effet évoqué en public la dépression de la star qui a mis à mal sa carrière pendant plusieurs années. D'après l'homme de loi, le déclencheur de cette période trouble ne serait autre que Justin Timberlake, l'ex-compagnon de la star. L'avocat aurait ainsi affirmé que la rupture du couple en 2003 aurait été le point de départ du changement de comportement de Britney Spears. Les choses se seraient d'ailleurs aggravées après son mariage express en 2004 avec un ami d'enfance. Enfin, la star aurait complètement plongé la tête sous l'eau après son divorce en novembre 2006 avec Kevin Federline, le père de ses deux petits garçons.

 

Les révélations sur les causes de ses troubles psychologiques ne sont pas les seuls éléments qui ont été mis sur la place publique. Selon TMZ, Sam Lufti aurait en effet affirmé au tribunal que la chanteuse aurait été dépendante aux amphétamines. Les drogues seraient également la raison de son crâne rasé : Britney Spears se serait en effet rasée la tête en prévision d'un test pour détecter de la drogue dans ses cheveux. Elle aurait ainsi souhaité se protéger de la perte éventuelle de la garde de ses enfants pour usage de stupéfiants.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience