En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Boy George condamné à 15 mois de prison pour séquestration

Article par Aurore DUBOIS-SEAC'H , le 16/01/2009 à 17h02 , modifié le 17/01/2009 à 12h27 2 commentaires

C'est pour avoir séquestré un "escort boy" que le chanteur Boy George a été condamné à passer quinze mois de sa vie en prison.

C'est pour une histoire des plus lugubres que l'ancienne star des années 80, Boy George s'est vue condamner à 15 mois de prison ferme par la cour de Londres. Lui qui chantait il y a quelques années Do You Really Want to Hurt Me? est passé des mots aux actes, semble-t-il. Il écope ainsi de cette peine de prison lourde pour avoir séquestré un jeune homme, Audun Carlsen, 29 ans, qui aurait refusé d'avoir des relations sexuelles avec lui.
 
Ainsi, le jeune homme en question, ne se doutant pas de ce qui l'attendait, s'est rendu au domicile de Boy George le 28 avril 2007 pour ce qu'il croyait être une séance photo. A peine arrivé, il s'est retrouvé menotté, à l'aide d'un complice du chanteur. Selon ses dires, il a ensuite été attaché à un anneau dans le mur de la chambre, frappé et insulté. Et Boy George ne comptait apparemment pas s'arrêter là, puisque, toujours selon les dires de la victime, il aurait ensuite sorti des chaînes métalliques, ainsi que des sex toys.
 
Le jeune homme, d'origine norvégienne, a finalement réussi à s'enfuir en slip, après avoir dévissé l'anneau qui le retenait. Il n'a pas attendu pour porter plainte. Le tribunal de Snaresbrook, près de Londres, a ainsi estimé que Boy George avait infligé à la victime des "violences gratuites". Le juge a parlé d'acte "prémédité, impitoyable, dégradant". "On l'a privé de dignité", a déclaré le magistrat.
 
De son côté, Boy George n'a pas souhaité témoigner devant la cour. L'ancien leader du groupe Culture Club assombri ainsi son image d'une histoire digne d'un roman policier.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience