En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Beyoncé et Jay-Z : une sans-abri affirme être la mère biologique de Blue Ivy

Article par , le 18/08/2014 à 18h05 0 commentaire

RadarOnline révèle qu'une femme sans-abris a porté plainte contre Beyoncé et Jay-Z, affirmant qu'elle était la mère biologique de leur fille, Blue Ivy.

Après les incessantes rumeurs de séparation, nouveau coup dur pour la famille Carter-Knowles. D'après les informations recueillies par RadarOnline, Beyoncé et Jay-Z seraient au cœur d'une affaire judiciaire impliquant leur fille, Blue Ivy. Une femme du nom de Tina Seals aurait en effet porté plainte contre le couple, affirmant qu'elle était la mère biologique de Blue Ivy, aujourd'hui âgée de deux ans.

Tina Seals, une sans-abri, a déposé plainte auprès du tribunal de New-York. Elle demande au juge une compensation financière pour avoir donné ses ovules au couple star. RadarOnline affirme que sur la transcription manuscrite de la plainte, Tina Seals a écrit que : « Au travers de plusieurs intermédiaires, la plaignante (moi-même) a fourni un ovule à Beyoncé et Jay-Z et cherche à établir une sorte d'accord contractuel avec les défendeurs qui : a) m'octroierait une compensation en échange de mes services concernant l'enfant Blue Ivy Doe, b) supprimerait pour les parties impliquées toute responsabilité criminelle associée à l'usage illégal de mon ADN, c) mettrait fin aux droits parentaux de la plaignante immédiatement et étendrait ses droits complets aux défendeurs". Tina Seals demande à ce que des tests ADN soient effectués sur Blue Ivy et que suivant les résultats une procédure de médiation soit engagée. Précisant toutefois qu'elle n'a aucunement l'intention de nuire au couple : « Je désire préserver cette relation, car ces gens sont formidables » aurait affirmé la sans-abris dans des propos rapportés par RadarOnline.

Des rumeurs au sujet d'une fausse grossesse de Beyoncé avaient déjà circulé avant et peu après la naissance de Blue Ivy. Les partisans de la théorie du complot s'étaient amusés à dire que la chanteuse avait trop vite retrouvé ses formes et son corps musclé et que cela ne coïncidait pas avec la morphologie d'une femme venant d'avoir un enfant. Tina Seals, pour sa part, n'en est pas non plus à son coup d'essai. Elle avait également tenté une action en justice à l'encontre de Kim Kardashian et Kanye West après la naissance de leur fille, North. Action qui n'avait pas abouti.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience