En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Beyoncé et Jay-Z ne pourront pas faire de Blue Ivy une marque... dans l'immédiat

Article par Lucile PINERO , le 24/10/2012 à 14h12 , modifié le 24/10/2012 à 14h20 0 commentaire

Ils ne l'ont pas appelée Nike ou Dior. Pourtant, les chanteurs et parents de Blue Ivy, avaient voulu déposer le nom de leur fille pour l'exploiter comme marque. Ils ont été déboutés, pour le moment.

Beyoncé et Jay-Z ont de la suite dans les idées. Quitte à avoir un enfant, autant avoir un retour sur investissement. Lorsque Blue Ivy est née le 7 janvier dernier, les deux chanteurs ont voulu déposer le nom auprès de l'équivalent américain de notre institut national de la propriété industrielle. Leur demande vient d'être rejetée mais ils pourront en déposer une deuxième. Explication.

Selon un expert interrogé par le site E ! Entertainement, aux Etats-Unis, l'on ne peut pas déposer le nom d'une marque qui existe déjà pour lui faire concurrence sur le même secteur d'activité.
Vous suivez ? Cas concret : Beyoncé et Jay-Z ont inscrit dans leur dossier vouloir déposer la marque Blue Ivy, sans préciser dans quel domaine.
Or, il se trouve qu'il existe déjà une entreprise spécialisée dans l'organisation de mariage du même nom. Voilà pourquoi la demande des jeunes parents a été rejetée. Mais rien ne les empêche de remplir un nouveau formulaire et de préciser que le nom de leur fille couvrira une ligne de vêtements pour enfant, comme ils l'avaient envisagé par exemple.

En attendant, la diva et le rappeur pourraient proposer à la propriétaire actuelle de Blue Ivy de lui racheter sa marque. Une nouvelle « intellectuellement et financièrement stimulante », a-t-elle déclaré au Boston Herald.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience