En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Barack Obama est-il un adepte du Gangnam Style ?

Article par Aurelya BILARD , le 09/12/2012 à 15h23 , modifié le 09/12/2012 à 15h29 0 commentaire

Le président américain a invité le chanteur sud-coréen Psy à la Maison Blanche pour un concert de Noël.

Avec son tube Gangnam Style, le chanteur sud-coréen Psy est devenu une star internationale. Pour preuve, son clip est la vidéo la plus regardée de l'histoire sur YouTube (Lire notre article > Justin Bieber détrôné par Psy) quand sa chorégraphie chevaline est reprise aussi bien par Britney Spears que Madonna. L'artiste de 34 ans a visiblement conquis une autre personnalité américaine, et pas des moindres : le président des Etats-Unis himself. En effet, Barack Obama a convié Psy à son concert de Noël, le 9 décembre. Pourtant, il s'en est fallu d'un cheveu pour que le chanteur ne participe pas à cet événement, retransmis à la télévision le 21 décembre, d'après le Hollywood Reporter.

Car, Psy était, jusqu'à très récemment, au cœur d'un scandale. Il a été épinglé par plusieurs médias US pour des propos anti-américains déclarés au début des années 2000. A l'époque, le chanteur dénonce la guerre en Irak et la mort de deux écolières coréennes dans un accident avec un véhicule de l'armée américaine. Dans un communiqué publié le 8 décembre par le Hollywood Reporter, Psy a présenté ses excuses aux soldats américains ainsi qu'à toutes les personnes qui ont pu être choquées par ses déclarations. "Je suis profondément désolé de la manière dont ses paroles ont pu être interprétées. Je serais à jamais désolé de toute la peine que j'ai pu provoquer par ces mots", a-t-il écrit (Lire notre article > Psy s'excuse pour ses propos anti-américains).

Barack Obama semble avoir pardonné à Psy ses écarts de langage.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience