En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Il n'y aura pas de fête "Vanity Fair" après les Oscars

Article par Aurore DUBOIS-SEAC'H , le 29/12/2007 à 00h00 , modifié le 06/02/2008 à 16h30 0 commentaire

La fête "post-Oscars" organisée depuis treize ans par "Vanity Fair" n'aura pas lieu cette année du fait de la grève des scénaristes américains.

Depuis treize ans, après la cérémonie des Oscars, Vanity Fair organise une grande fête qui réunit le gratin du cinéma américain. Mais cette année, avec la grève des scénaristes, les responsables du mensuel américain ont préféré tout annuler et remettre la fête à l'année prochaine, pour la quinzième fois. "Après avoir bien réfléchi, et en signe de soutien aux scénaristes et à tous ceux qui sont affectés par cette grève, nous avons décidé que ce n'était pas la bonne année pour organiser notre fête des Oscars annuelle", ont-ils déclaré dans un communiqué.

Avec en général pas moins de 800 invités, et seulement les plus riches et les plus influents du cinéma américain, cette fête promettait d'être une véritable débauche de luxe. Mais cette annulation intervient alors que les Oscars sont toujours menacés par la grève des scénaristes, c'est donc pour Vanity Fair une décision guidée par la prudence. Néanmoins, selon la presse américaine, il se pourrait que l'on arrive bientôt à la fin de cette crise, débutée en novembre 2007. La cérémonie des Oscars a lieu le 24 février. Espérons que d'ici-là, producteurs et scénaristes seront arrivés à un accord. Rappelons tout de même que Marion Cotillard a de fortes chances de remporter l'Oscar de la meilleure actrice.  
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience