En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Audrey Pulvar n'a pas voté pour son compagnon !

Article par Pierre COURADE , le 11/10/2011 à 12h59 , modifié le 11/10/2011 à 17h12 0 commentaire

La journaliste et chroniqueuse dans "On n'est pas couché" s'est affichée publiquement dimanche soir aux côtés de son compagnon, Arnaud Montebourg, alors que celui-ci venait de créer la surprise à la primaire socialiste.

Elle était restée discrète jusqu'à présent. Mais son union avec Arnaud Montebourg planait inlassablement sur le plateau d'"On n'est pas couché" (France 2). Audrey Pulvar est pourtant sortie de sa réserve, dimanche soir, en s'affichant publiquement auprès de son compagnon célébrant son score-surprise à la primaire socialiste. 

Crédité de 17% des voix, Arnaud Montebourg a largement dépassé Ségolène Royal, se classant 3e de la consultation. Jusqu'à présent, le député de Saône-et-Loire n'avait pas bénéficié publiquement du soutien de sa compagne. Et cette dernière s'en explique aujourd'hui sur le site Internet du Point : "En onze mois de campagne d'Arnaud, je n'ai jamais été de ses déplacements. Je ne connaissais même pas son équipe de campagne. J'ai étanchéifié notre vie par rapport à sa campagne. Je ne me suis montrée à ses côtés (dimanche) que parce que sa campagne est finie !"

Elle pense d'ailleurs maintenant qu'il n'y a aucun problème à rester chroniqueuse dans "On n'est pas couché" aux côtés de Natacha Polony : "Arnaud n'aura un rôle majeur que pendant les quelques jours qui viennent, pour décider de son vote au deuxième tour. Après dimanche (date du second tour), il n'aura pas de rôle particulier. Je ne vois pas pourquoi ça devrait m'empêcher de continuer." Ce qui signifie, par la même occasion, qu'Audrey Pulvar  va poursuivre sa collaboration à France Inter : elle présente actuellement la tranche 6h/7h de la station. 

Et même si Audrey Pulvar a soutenu publiquement son compagnon dimanche soir, elle avoue dans le même temps ne pas s'être déplacée pour voter : "J'estimais que je ne pouvais pas, en tant que journaliste, participer à un scrutin où n'est représentée qu'une famille politique et pour laquelle il fallait signer un engagement à soutenir les valeurs de la gauche." 

C'est ce qui s'appelle une mise au point générale. A noter simplement que la compagne de François Hollande, Valérie Trierweiler, elle aussi journaliste, n'est jamais apparue ni pendant la campagne ni à l'annonce des résultats d'avant-hier. Elle a néanmoins décidé de mettre un terme à ses émissions politiques sur Direct 8. Deux manières de voir les choses.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience