En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Au régime, Jennifer Lopez s'inquiète de voir maigrir ses fesses

Article par Léa BORIE , le 29/07/2014 à 15h51 , modifié le 29/07/2014 à 15h59 0 commentaire

Jennifer Lopez est alarmée par les résultats de son régime : elle a perdu des fesses !

Jennifer Lopez accorde une grande importance à son fessier royal. C'est son atout charme majeur. On ne peut le dissocier de la chanteuse. Ceci n'est pas nouveau. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle l'assurance de ses fesses en 2010 était estimée à 20 millions d'euros. Elle leurs a même consacré une chanson, "Big Booty", dans son 8e et dernier album, AKA, dans lequel elle remue du popotin avec énergie.
 
Seulement, J-Lo voulait perdre un peu de poids. Selon le magazine Heat, elle avait fait appel à une coach sportive, Tracy Anderson, pour suivre durant quelques mois un régime vegan, et faire des exercices afin de retrouver sa silhouette d'avant. La bomba latina ne s'attendait pas du tout à ce résultat-là.

 

La source du magazine raconte le drame : "Jen adore ses rondeurs. C'est ce qui a participé à sa célébrité et elle en est fière [...] Tracy a promis que les exercices renforceraient ses fesses, mais ça ne l'a pas fait. Jen a mesuré elle-même et elle a réalisé qu'elle avait perdu 7 cm de son postérieur adoré".


Damned ! Alarmée par la situation, presque inconsolable, la star de 45 ans aurait pris les devants rapidement, toujours selon cette même source au Heat : "Jen a eu une réunion d'urgence avec Tracy et elles ont complètement changé ses exercices. Il y a plus de squat et de poids lourds. Jen a dit qu'elle voulait au moins prendre 4,5 kilos de muscles".


Jennifer Lopez n'est pas la seule à tenir à ses fesses comme à la prunelle de ses yeux. Kim Kardashian, Mariah Carey ou encore Nicki Minaj y tiennent beaucoup aussi. 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience