En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Attaque à la farine : Kim Kardashian va finalement porter plaine

Article par Mélanie ROSTAGNAT , le 25/03/2012 à 12h04 0 commentaire

Après s'être faite enfarinée lors de la présentation de son nouveau parfum jeudi soir à Los Angeles, Kim Kardashian a finalement décidé de porter plainte.

Kim Kardashian est visiblement une personne indécise qui revient souvent très vite sur ses choix. Après avoir annoncé son divorce après seulement 72 jours de mariage avec Kris Humphries, la star de la téléréalité américaine a finalement décidé de poursuivre en justice la militante contre le port de fourrures animales qui l'a enfarinée jeudi soir lors de la présentation de son nouveau parfum "True Reflection".
 
Vendredi, Kim Kardashian avait pourtant affirmé à TMZ qu'elle n'envisageait pas de porter plainte contre son agresseur à qui elle avait adressé le message suivant : "Si vous essayez de promouvoir la non-violence envers les animaux... alors pourquoi êtes-vous si violents envers les humains ?". La jeune femme souhaitait rester digne et avait affirmé qu'elle avait "essayé d'en rire", ne souhaitant pas "faire perdre leur temps à tous ces gens qui étaient venus" la soutenir. Une attitude très professionnelle que la mère de Kim Kardashian n'a pas hésité à complimenter sur son blog, expliquant qu'elle était "très fière de sa fille pour avoir géré la situation de manière aussi professionnelle et avec autant de classe". 
 
Mais ce week-end, revirement de situation : Kim Kardashian portera bien plainte, et ce dès le début de la semaine.  Interrogée par E! News, la star de la téléréalité a en effet expliqué que cette attaque était "inacceptable". "Maintenant que j'y repense et que j'ai eu le temps de digérer, je me demande "Et si ça avait été une autre substance ? Et si cette personne avait été armée ?" C'est effrayant", a-t-elle déclaré, avant d'ajouter : "Et ce qui est encore plus effrayant, c'est que cette femme a fait comme si elle faisait partie de la presse. Elle est sortie de nulle part. Je vais absolument [porter plainte] parce que ça n'est pas acceptable".

 


 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience