En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Anne Sinclair sur DSK : "Quand je l'ai épousé, je savais que c'était un charmeur"

Article par , le 22/04/2014 à 13h16 0 commentaire

Mardi soir, France 2 diffusera un documentaire suivi d'un entretien exclusif d'Anne Sinclair dans lequel elle s'exprime pour la première sur l'affaire DSK. L'ancienne épouse de Dominique Strauss-Kahn met ainsi les choses au clair.

Près de trois ans après l'affaire DSK, Anne Sinclair s'exprime enfin. Le 14 mai 2011 éclatait en effet le scandale du Sofitel qui valut à Dominique Strauss-Kahn d'abandonner son poste au FMI et toutes ses aspirations politiques, suite à la plainte de Nafissatou Diallo. Depuis, son ancienne épouse ( de 1991 à 2013) n'avait jamais abordé le sujet publiquement. C'est désormais chose faite dans un documentaire et un entretien réalisé par France 2. Elle parle de cette affaire et de sa relation avec l'ancien boss du Fond Monétaire International.
 
Dans un extrait de l'interview diffusé par Europe 1, l'actuelle directrice du Huffington Post Français évoque les rumeurs d'infidélités de son ex-mari. "Quand j'ai épousé Dominique, je savais que c'était un charmeur, que c'était un séducteur. Ça, je le savais", admet-elle. "Il y a eu, bien entendu, dans la vie publique, des rumeurs", explqiue-t-elle. "Mais les rumeurs, elles sont faites pour détruire, pour tuer, pour abîmer, et donc je les ai ignorées", affirme la journaliste.
 
"Vous me croyez ou pas, mais je ne savais pas"
 
Elle concède cependant qu'elle a parfois été tentée de croire à certains de ces bruits. "J'ai eu des doutes, oui, des doutes dans un couple", se souvient Anne Sinclair. "Je suis souvent, quelquefois, venue lui dire, lui demander si les choses étaient exactes ou pas". Mais DSK "savait démentir et (la) rassurer", affirme-t-elle. 
 
Mais le journaliste Laurent Delahousse qui a mené cet entretien l'interroge : "L'opinion publique s'est interrogée, en se disant : Anne Sinclair ne pouvait pas ne pas savoir". La réponse est immédiate de la part de la principale intéressée : "Eh bien, écoutez, vous me croyez ou vous ne me croyez pas, mais je ne savais pas", martèle Anne Sinclair. Dans un autre extrait diffusé sur Francetvinfo.fr, la journaliste aborde ensuite l'accusation de viol de Nafissatou Diallo: "Je n'y ai pas cru, je ne le crois pas et je sais que ce n'est pas le cas."
 
Mais pourquoi sort-elle de son silence si longtemps après ? Laurent Delahousse apporte sa réponse à cette question : "Parce qu'elle est aujourd'hui une femme apaisée, raconte Laurent Delahousse. Cela ne veut pas dire qu'elle a tout oublié de ce feuilleton médiatico-judiciaire, mais qu'elle s'est reconstruite. Il était important pour elle de clarifier les choses sur un certain nombre de points, de ne pas rester dans le non-dit."
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience