En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Anne Hathaway : le tournage des Misérables marqué par la faim

Article par Pauline HOHOADJI , le 14/11/2012 à 17h33 0 commentaire

L'actrice américaine, qui fait la une de l'édition de décembre du magazine américain Vogue s'est confiée sur le régime draconien qu'elle s'est infligée pour son dernier rôle.

Oeuvre intemporelle de la littérature française, Les Misérables écrit par Victor Hugo, continue de fasciner les réalisateurs du monde entier. Adapté de nombreuses fois sur le grand écran, le livre de l'auteur de Notre Dame de Paris a une nouvelle fois été adapté au cinéma par le réalisateur britannique Tom Hooper. Le long-métrage, dont la sortie est prévue le 13 février 2013, rassemble notamment Russell Crowe, Hugh Jackman ou encore Anne Hathaway. Cette dernière, qui fait la une du Vogue américain de décembre prochain s'est confiée sur le difficile tournage du film.

 

Celle qui incarne Fantine dans Les Misérables version 2013 a évoqué avec le magazine américain la difficile préparation du film et notamment le régime qu'elle a suivi pour être crédible dans le rôle de cette mère célibataire qui finit par se prostituer pour payer la pension de sa fille Cosette. Pour ce rôle, Anne Hathaway a accepté de se couper les cheveux très courts et de perdre du poids. Elle confie ainsi à Vogue avoir perdu plus de 11 kilos grâce à un régime très strict : "Je devais être obsédée par ça (le régime ndlr), l'idée était d'avoir l'air au seuil de la mort. En regardant en arrière - mais je ne juge d'aucune façon- je me dis que c'était un peu fou. C'était une vraie coupure avec la réalité, mais je pense que Fantine est ainsi de toute façon." Découvrez ici deux clichés du tournage.

 

Très perturbée par le tournage de ce film, Anne Hathaway a pu compter sur le soutien d'Adam Shulman, son mari depuis le 29 septembre dernier (lire notre article : Anne Hathaway s'est mariée sans le tout-Hollywood) : "J'étais dans un tel état de privation-physique et mental. Quand je suis rentrée chez moi, je ne pouvais plus affronter le monde sans être bouleversée. (...) Il m'a fallu des semaines pour me sentir à nouveau moi-même. La première fois que j'ai tout mis dans un film, c'était avec Rachel se marie, mais personne ne m'attendait lorsque je rentrais. Cette fois-ci Adam était là. Il comprend ce que je suis et ce que je fais et me soutiens et c'est vraiment génial."

 

Coqueluche d'Hollywood depuis sa prestation dans Le Diable s'habille en Prada, Anne Hathaway a confirmé lundi au magazine Empire qu'elle allait tourner dans le prochain Steven Spielberg baptisé Robopocalypse : "Si Robopocalypse se fait, je jouerai dedans. Je crois que ça va se faire même s'il ne faut jurer de rien." En attendant de savoir le fin mot de l'histoire concernant ce long-métrage, Anne Hathaway est apparue rayonnante mardi à New York aux Women's Media Awards. (Lire notre article : Anne Hathaway, élégante et simplissime avec sa robe de soirée Victoria Beckham)

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience