En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Anne, Carla et Valérie, ou l'influence de ces femmes de politiques

Article par Jean-François POLAIRE , le 12/04/2011 à 20h16 , modifié le 13/04/2011 à 11h27 0 commentaire

Nos amis les hommes politiques trouvent leurs meilleurs conseils auprès de leurs épouses. Garantes de leur image, ces dernières sont souvent au coeur des médias et du showbiz.

Profession : chanteuse. La voix légère, le sourire charmeur, un réseau étendu au delà des frontières, je suis Carla Bruni et je suis la femme du Président de la République.

Critiques des uns, admiration des autres, la première dame est régulièrement au coeur des actualités. Chanteuse et actrice engagée puis désengagée, Carla maîtrise à la perfection le rôle de première dame et d’ambassadrice de la France. On la retrouve toujours aux côtés de son Président de mari, et on imagine assez facilement que les conseils qu’elle lui donne dictent ses décisions. 

 

Est-ce elle qui lui a conseillé d’abandonner la Rolex Daytona au profit de la Panerai Luminor plus classique ? D’ailleurs Madame Bruni s’exprime au travers des différents interviews sur le fait qu’elle ne souhaite pas que son mari rempile pour un second mandat. Ni une ni deux, Sarkozy confirme... Amie des plus grands, Carla est une alliée qu’il vaut mieux avoir avec soi que contre soi.

 

Anne Sinclair, ancienne journaliste politique mythique de l’émission de télévision Sept sur Sept refait surface après un assez long silence. On ne compte plus les articles à son sujet, et on ose même dire qu’elle pique la vedette à son époux. 

 

Entre les infidélités de son mari DSK - Président du FMI - son expatriation américaine et les révélations quant à son immense fortune personnelle dans «Le Point», l’ancienne journaliste retrouve la faveur médiatique grâce notamment à son blog, dont la fréquentation de lecteurs de cesse d’augmenter. Au gré des interviews, Anne Sincair supplante son mari en répondant aux questions des journalistes quant à une éventuelle candidature aux présidentielles de 2012, «je ne souhaite pas que mon mari effectue un deuxième mandat à Washington». Le couple a joliment préparé cette interview, c’est ce que s’accordent à dire les journalistes. 

 

Quoi qu’il en soit, après avoir été raillée par les médias et l’ensemble de la profession, Madame Sinclair, dans son rôle de messager, est définitivement de retour. Un rôle de possible First Lady à préparer ? Quoi qu’il advienne, sa connaissance des médias et des us et coutumes de cette profession est un atout impératif pour DSK.

 

Du côté des Hollande, c’est Valérie Trierweiler qui fait la pluie et le beau temps. Journaliste politique sur la chaîne Direct 8 depuis 2008, elle co-anime l’émission hebdomadaire Politiquement Parlant. Depuis Samedi 2 avril, elle anime également une nouvelle émission intitulée 2012, Portraits de Campagne, dont le titre est suffisamment évocateur pour l’expliciter.

 

Ancienne de Paris Match et de Profession Politique, la compagne de François Hollande depuis 4 ans a officialisé sa relation avec l’ex premier secrétaire du PS en octobre 2010. Celle qui a étudié à Sciences Po a été fort critiquée puisque l’opinion craignait, à juste titre ou non, le phénomène de connivence entre politiques et journalistes... Nuisible à la liberté de la presse ? En tout cas, Audrey Pulvar s’en souvient encore.


 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience