En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Angelina Jolie : premier tapis rouge avec Brad Pitt après sa mastectomie

Article par Pauline HOHOADJI , le 03/06/2013 à 09h55 , modifié le 03/06/2013 à 09h58 0 commentaire

C'est à Londres, le dimanche 2 juin, qu'Angelina Jolie a fait sa première apparition publique après avoir subi une ablation des deux seins pour réduire son risque élevé de cancer.

L'heure du marathon promotionnel a sonné pour Brad Pitt. L'acteur est en effet attendu dans plusieurs grandes villes du monde pour présenter son dernier long-métrage, World War Z, qui sortira le 3 juillet prochain. Avant Paris dans quelques jours, c'est à Londres que l'acteur avait donné rendez-vous à ses fans dimanche.

Toujours aussi séduisant, il s'est malgré tout fait voler la vedette par sa compagne, Angelina Jolie. Moulée dans une longue robe noire, l'actrice américaine connue notamment pour son rôle dans Tomb Raider, a fait crépiter les flashs des photographes qui l'attendaient de pied ferme. Il faut dire que l'actrice faisait là sa première apparition sur un tapis rouge, depuis l'annonce dans le New-York Times de sa mastectomie (Lire notre article : Angelina Jolie : traumatisée par le cancer de sa mère, elle a subi une double mastectomie)

Si l'actrice refusait depuis quelques jours de s'exprimer sur l'ablation de sa poitrine (Voir : Angelina Jolie n'est pas prête à parler de sa double mastectomie et refuse toute interview), elle a malgré tout accepté de dire quelques mots sur son opération lors de cette avant-première. Elle aurait ainsi confié selon TF1 :  "Je me sens merveilleusement bien. Je suis vraiment très, très reconnaissante de tout le soutien que j'ai reçu et je suis très heureuse de voir comment s'est développé le dialogue sur la question de la santé des femmes et cela représente beaucoup pour moi. Après avoir perdu ma mère pour cette raison, je suis vraiment contente d'avoir fait cela."

Après avoir perdu sa mère en 2007 morte d'un cancer des ovaires à l'âge de 56 ans, Angelina Jolie a décidé de prendre le taureau par les cornes pour éviter que l'histoire ne se répète. Porteuse d'un gène lui donnant 87% de chances d'avoir un cancer du sein et 50% de développer un cancer des ovaires, elle a choisi de sacrifier sa poitrine pour réduire le risque de maladie. Quelques jours après avoir perdu sa tante emportée par la maladie (voir : Coup dur pour Angelina Jolie : sa tante décède d'un cancer du sein), elle a confié lors de cette avant-première, qu'elle comptait subir une ablation des ovaires dans quelques mois.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience