En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Angelina Jolie monte au créneau contre les viols de guerre

Article par O. de A. , le 25/06/2013 à 10h30 , modifié le 25/06/2013 à 11h01 0 commentaire

Angelina Jolie a exhorté l'ONU à agir contre les viols de guerre qui sévissent en Syrie. De retour d'une visite d'un camp de réfugiés syriens en Jordanie, elle est bouleversée par la situation.

Angelina Jolie est une femme en colère. De retour de son voyage  en Jordanie où elle a rencontré des réfugiés syriens, elle est plus que jamais indignée. En tant qu'ambassadrice de bonne volonté du Haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR), la pasionaria américaine fustige l'inaction de l'organisation internationale en matière de viols de guerre.


Alors devant le Conseil de sécurité de l'ONU, lundi 24 juin 2013, elle n'a pas mâché ses mots. "Le viol est une arme de guerre (...) une menace contre la sécurité. Lutter contre la violence sexuelle est donc de votre responsabilité. Le monde ne considère pas encore les viols en temps de guerre comme une priorité. Si le Conseil de sécurité en fait une priorité, cela le deviendra, sinon cette horreur continuera", a rappelé la compagne de Brad Pitt avec son éloquence singulière. Puis elle a rappelé la gravité de la situation : "Des centaines de milliers, voire des millions de femmes, enfants et hommes ont été violés à l'occasion de conflits".


L'heure est à l'urgence. Voilà pourquoi la star d'Hollywood a appelé les 15 pays membres du Conseil à "faire quelque chose" pour lutter contre ces exactions. D'autant que d'après elle, il suffit d'un peu de bonne volonté et d'un signal fort : "Les actions à entreprendre sont connues, ce qui manque c'est la volonté politique. Quand les gouvernements ne peuvent pas agir, le Conseil de sécurité doit agir".


Angelina Jolie s'était déjà illustrée en mars 2013, dans son engagement sur la question des viols en temps de guerre, en République démocratique du Congo.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience