En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Angelina Jolie et Brad Pitt séjournent à Damas dans un but humanitaire

Article par Judith Lowski , le 07/10/2009 à 12h46 , modifié le 07/10/2009 à 12h59 1 commentaire

Le couple Brangelina a, une fois de plus, traversé la planète dans un but humanitaire. Cette fois c'était pour se rendre à Damas, en Syrie. L'ambassadrice du HCR (Haut Commissariat aux Réfugiés) y a rencontré plusieurs familles.

Entre deux annonces de grossesse/adoption ou de signes de séparation entre Angelina Jolie et Brad Pitt, le couple vient une nouvelle fois de couper court à toute spéculation en se rendant au Moyen-Orient. L'actrice, ambassadrice de bonne volonté pour le HCR (Haut Commissariat aux Réfugiés), était accompagnée de son compagnon pour rencontrer en Syrie des réfugiés irakiens.

Vêtue d'une simple djellaba, bien loin des tapis rouges et sans maquillage, Angelina s'est déplacée, suivie comme son ombre par Brad - dont le bouc s'est transformé en longue barbe. Le but de l'opération, ultramédiatisée, est de faire prendre conscience au monde entier de la situation critique des réfugiés. Le HCR estime en effet que plus de 4,2 millions d'Irakiens ont quitté l'Irak depuis le début du conflit en 2003 et 215 000 d'entre eux séjourneraient en Syrie, où ils dépendent totalement d'une aide humanitaire et matérielle.

Angeline Jolie et Brad Pitt ont rencontré le Président syrien Bachar-El-Assad, des enfants réfugiés irakiens, ainsi que deux familles qui ont raconté, avec force détails, les conditions de leur tragique exil. Selon le site de l'UNHCR (Haut Commissariat des Nations-Unies pour les Réfugiés), l'ambassadrice a conclu sa visite par une parole très politique : " j'espère que le reste du monde reconnaît que nous devons tous partager ce fardeau et continuer à nous occuper des réfugiés irakiens".

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience