En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

André Agassi fait son mea-culpa : il s'est drogué

Article par Sahra SAOUDI , le 28/10/2009 à 18h07 , modifié le 28/10/2009 à 18h18 1 commentaire

Le joueur de tennis à la retraite sort une autobiographie dans laquelle il fait des révélations surprenantes. La première : il aurait bien des drogues au cours de sa carrière.

En voilà une information qui fait grand bruit dans le monde du tennis professionnel ! L'un de ses grands champions, André Agassi, vient de révéler qu'il prenait régulièrement de la méthamphétamine à la fin des années 90. L'ancien numéro 1 mondial se met à table dans une autobiographie, intitulée Open, qui sort le mois prochain.

Le kid de Las Vegas présente ses dérives comme une échappatoire (un mariage avec l'actrice américaine Brooke Shields qui battait de l'aile et une carrière sur le déclin entre autres), cette drogue ayant des effets euphorisants. "Je ne me suis jamais senti aussi vivant, rempli d'espoir et d'énergie que durant cette période . Illusions !" écrit-il. À l'époque, après un contrôle positif, le sportif avait menti et assuré que cette prise de stupéfiants était survenue par accident, dans un soda appartenant à son assistant, Slim.

L'époux de la championne de tennis Steffi Graf et père de ses deux enfants ne s'arrête pas là. Selon André Agassi, le tennis n'aurait jamais été sa passion, mais celle de son père. Des révélations qui vont laisser un goût amer à son public, en particulier français qui l'a tant soutenu à Roland Garros.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience