En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Amy Winehouse : son père prépare une fondation de soutien aux toxicomanes

Article par , le 27/07/2011 à 18h00 , modifié le 27/07/2011 à 18h20 0 commentaire

Alors qu'on attend les résultats de l'examen médico-légal pratiqué suite à la mort d'Amy Winehouse, la star est déjà symbole d'une vie brûlée par l'addiction. Son père réagit.

Hier, les fans d'Amy Winehouse venaient faire la fête devant chez elle, finissant dans un état d'ébriété avancé, tandis que les voisins faisaient venir la police. Aux côtés des gerbes de fleurs, des bouteilles et des verres d'alcool sont déposés près du domicile de la chanteuse. Le respect autour de la mort d'Amy Winehouse est mêlé à une sorte de triste provocation par rapport à son addiction notoire, un alcoolisme qu'elle tentait de vaincre au moment de son décès.

Le jour des obsèques d'Amy Winehouse dans un cimetière du nord de Londres, son père, Mitchell Winehouse, a tenu à parler de son projet d'ouvrir une fondation en soutien aux toxicomanes : "Si vous n'avez pas les moyens de vous payer une clinique privée de désintoxication, il y a une liste d'attente de deux ans", a-t-il précisé, regrettant à la fois le décès de sa fille mais aussi que l'addiction ait obscurcit son talent. Une initiative qui a reçu le soutien du parti travailliste MP. Amy Winehouse a tenté pendant des années de sortir de ses addictions ; pendant sa dernière tournée avortée, la consigne était que tout alcool devait être banni des coulisses. Se battant contre ses démons, elle avait également déboursé 130.000 livres pour aider son ami le styliste Alex Foden à s'en sortir.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience