En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Amel Bent : son ex condamné à 15 ans de prison pour assassinat !

Article par Malaika COCO , le 17/01/2009 à 00h03 , modifié le 17/01/2009 à 01h08 10 commentaires

Le verdict a été rendu hier soir ! Moussa Kouissi, l'ex compagnon de la chanteuse Amel Bent, a été condamné à 15 années de réclusion criminelle pour un meurtre commis en 2006.

  Il a fallu trois heures de délibéré pour décider du sort de Moussa Kouissi. Le verdict a été rendu hier soir à 21h15, par la cour d'assises de Bobigny, en Seine-Saint-Denis. L'ancien compagnon d'Amel Bent a écopé de 15 années de réclusion criminelle pour assassinat. Une peine finalement plus clémente que les 20 ans de réclusion requis au départ contre l'accusé, par le procureur.
 
Depuis hier, nous vous tenons informés de cette triste affaire qui donne, contre son gré, une mauvaise publicité à Amel Bent. La jeune chanteuse, séparée depuis de Moussa Kouissi, n'était pas au tribunal au moment du verdict. En 2006, cette sombre histoire avait déjà fortement ébranlé l'interprète de Ma philosophie.
 
Les faits remontent au 16 avril 2006. Vers 14h30, une bagarre éclate entre Moussa Kouissi et Moustapha Bouhani à Pantin, en banlieue parisienne. Selon leurs proches, les deux hommes se seraient affrontés à propos d'une dette de 1000 euros pour l'achat d'un scooter que Moustapha Bouhani devrait à Moussa Kouissi. Leur querelle dégénère et Moustapha Bouhani décharge son pistolet à impulsions électriques Taser sur son adversaire. Moussa Kouissi décide alors de récupérer son révolver en représailles. Vers 15h30, il tire sur Moustapha Bouhani. Touché à l'abdomen et au thorax, le père de famille de 29 ans s'écroule en pleine rue.  
 
Moussa Kouissi a toujours reconnu les faits. Après son crime, il a même attendu la police sur place. Mais il nie avoir tué par préméditation. Selon l'accusé, il ne souhaitait pas tuer sa victime. Au cours de l'audience, Moussa Kouissi a d'ailleurs affirmé avoir tiré "par panique". Mais ces aveux n'ont pas réussi à sauver cet animateur jeunesse, ancien basketteur, sans casier judiciaire au moment des faits.
Son idylle avec Amel Bent, la révélation de La Nouvelle Star en 2004, l'avait entraîné pendant un temps sous les feux des projecteurs. Aujourd'hui c'est pour une bien triste affaire qu'il se retrouve à nouveau en une de l'actualité. 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience