En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Amanda Sthers inspirée par Valérie Trierweiler

Article par Pauline HOHOADJI , le 23/08/2012 à 19h30 0 commentaire

Dans un entretien accordé jeudi au Parisien, l'auteure avoue avoir imaginé son propre livre, salué par la Première Dame, lancé lors d'une dispute du couple présidentiel.

Amanda Sthers est une touche-à-tout à succès. Auteure de romans et de pièces de théâtre, elle a également signé la comédie musicale Lili Lampion et s'attaquera prochainement à une biographie de Johnny Hallyday. Reconnue dans le monde de la culture française, elle a également su séduire Valérie Trierweiler grâce à son dernier roman Rompre le charme. Travaillant au service culture de Paris Match depuis l'arrivée au pouvoir de son président de compagnon, la Première Dame, ex-journaliste politique, a en effet confié dans les colonnes de l'hebdomadaire français que ce roman était selon elle "enivrant".


Dans un entretien accordé au Parisien (entretien publié ce matin dans les colonnes du journal ndlr), Amanda Sthers est revenue sur son livre, traitant du suicide de son oncle. Elle affirme ainsi : "Même s'il n'y a que 20% de vérité dans ce récit, je suis très fière de l'avoir écrit. Mais je préférerais avoir un coup de fil de ma grand-mère." Quant à la critique de la Première Dame, si les éloges formulées par la journaliste ont du ravir l'auteure, elles lui ont également permis de faire vagabonder son esprit pour imaginer une scène plutôt cocasse. "Je ne l'ai jamais rencontrée de ma vie. Mais comme c'est arrivé juste après l'affaire du tweet, ça m'amusait d'imaginer le livre lancé au milieu d'une dispute à l'Elysée...", a ainsi confié Amanda Sthers.

Une chose est sûre, l'auteure prouve, grâce à cette petite phrase humoristique, qu'elle a bien une imagination débordante.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience