En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Affaire Trierweiler : Thomas Hollande a-t-il trop parlé ?

Article par , le 12/07/2012 à 10h39 , modifié le 12/07/2012 à 11h05 0 commentaire

Dans un communiqué à l'AFP, le fils aîné de François Hollande dément avoir donné une interview au Point. Trop tard, le mal est fait...

A l'instar du Fouquet's qui marqua durablement d'une tâche sombre le quinquennat Sarkozy, l'affaire du Tweet pourrait bien ternir durablement le quinquennat Hollande. Alors que les conseillers du président commençaient à se détendre et à se dire que le tweetgate de Valérie Trierweiler est derrière eux, voilà que Thomas Hollande rallume les braises à peine éteintes...
Le jeune homme s'est en effet confié à une journaliste du Point. Il regrette aujourd'hui des propos "hors contexte". De son côté, la journaliste du Point a expliqué sur LCI que Thomas Hollande savait très bien à qui il parlait au moment de tenir ces propos. "C'était une conversation avec Thomas Hollande qui parlait à une journaliste. Il savait très bien à qui il parlait. J'ai fait déjà deux portraits de lui dans Le Point ces derniers mois pendant la campagne. Vu l'ampleur de la polémique, entre guillemets, je comprends qu'il essaie de s'en sortir mais je maintiens à 100 % ses propos, les propos du Point et ils ont été contextualisés dans l'article et il les a tenu" a tenu à préciser la journaliste en précisant qu'il s'agissait en effet d'un "article" et pas d'une "interview".
Au vu des remous qui suivent ces déclarations, Thomas Hollande doit sans doute se dire qu'il aurait peut-être mieux fait de garder le silence...
Regardez la vidéo de la journaliste du Point sur LCI

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience