En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Affaire Patrick Poivre d'Arvor : enquête sur le travail des nègres de stars

Article par , le 07/01/2011 à 11h28 , modifié le 07/01/2011 à 12h09 1 commentaire

Dans les rayons de librairies, il n'est pas rare de voir une Victoria Silvstedt ou un Justin Bieber en tête des gondoles à côté d'un Alexandre Jardin. Zoom sur la mode des autobiographies chez les people.

Accusé de plagiat par la presse, qui note de curieux points de ressemblance entre le texte de PPDA et une biographie américaine de Hemingway, le journaliste et écrivain Patrick Poivre d'Arvor (auteur d'une soixantaine de livres) se défend, rejetant la faute sur son éditeur et ses collaborateurs. Si l'affaire fait grand bruit, c'est notamment du fait de l'aura de PPDA. Mais derrière le scandale, cette affaire révèle aussi les cuisines pas toujours très propres des maisons d'édition. Coutumières du genre autobiographique option people : Michel Lafon - grand producteur de biographies de stars), Robert Laffont, Le Cherche-Midi Editeur, Le Rocher, First, Calman-Levy. Qu'on les appelle, "nègres", rewriteurs, help-writeurs ou pudiquement, "collaborateur", ces co-auteurs de l'ombre (rarement crédités sur les couvertures de livres) sont pourtant un maillon essentiel de l'édition.

Besoin de reconnaissance, souci de respectabilité, nombreuses sont les stars à prendre la plume pour sa raconter dans un livre. Aux Etats-Unis, nombreuses sont les rares de moins de 30 ans à signer des autobiographies. Derniers exemples en date : Miley Cyrus, Justin Bieber, Nicole Richie... En France aussi, nombreuses sont les stars et les personnalités du petit écran à céder aux sirènes flatteuses (et aux avances à cinq chiffres) des éditeurs. Derniers exemples en date : Victoria Silvstedt, Benjamin Castaldi, Karine le Marchand, Marc-Olivier Fogiel, Michel Drucker, etc. la liste n'est pas exhaustive. 

Les nègres sortent de l'ombre
Et si la plupart restent dans l'ombre, d'autres acceptent de percer le secret et de lever un coin du voile. Dan Franck (auteur de l'autobiographie de Zinedine Zidane), mais aussi le journaliste Jean-François Kervéan (nègre pour Loana, Michel Drucker, Jean-Claude Brialy, Hervé Vilard, Michel Drucker...), Lionel Duroy  (Jean-Marie Bigard, Sylvie Vartan, Nana Mouskouri) sont des spécialistes du genre. Mieux, les stars acceptent désormais de parler de ces collaborateurs,et reconnaissent bien volontiers avoir été "aidé" pour écrire "leur livre".

Une affaire de gros sous
Si ces auteurs de l'ombre ne ont pas généralement pas mentionnés sur la couverture, mais en tout petit dans la page des Remerciements, d'autres motivations ont vite fait de convaincre ces hommes de l'ombre de garder le secret. L'argent ! 10 000€ en moyenne pour 2 mois de travail et la rédaction de la bio d'une star de télé réalité, jusqu'à 100 000 pour les gros coups, exemple 100 000 € pour Jean-François Kervéan pour écrire Miettes, pour Loana, ainsi qu'un poucentage de 2% sur les droits d'auteur. Si le livre dépasse les 100 000 ex, c 'est le jackpot !
A la star la lumière, au nègre la part d'ombre, la boucle est bouclée, les intérêts partagés !

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience