En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Affaire Depardieu : Enrico Macias s'en mêle

Article par Emilie PEREZ , le 24/12/2012 à 10h57 , modifié le 24/12/2012 à 11h01 0 commentaire

Dans une interview au Parisien, ce lundi, le chanteur prend la défense de Gérard Depardieu, fortement critiqué depuis l'annonce de son départ pour la Belgique, pour des raisons fiscales.

Enrico Macias prend la défense de Gérard Depardieu. Dans une interview au Parisien, le chanteur, qui fête ses 50 ans de carrière, déclare : "Je le comprends. C'est choquant de payer 75% d'impôts. Je ne suis pas concerné, mais je m'inquiète pour mes enfants (...) S'ils héritent de mon patrimoine, ils ne pourront pas en profiter à cause des droits de succession".

Pour autant, Enrico Macias n'imiterait pas Gérard Depardieu, qui part vivre à Néchin, en Belgique, à quelques kilomètres de la frontière française, pour des raisons fiscales : "Je ne gagne pas autant d'argent que lui. Et puis, si j'existe, c'est grâce au public français", estime-t-il.

La polémique liée au départ de Gérard Depardieu n'en finit pas de s'éteindre. De nombreuses personnalités ont pris position. Mardi dernier, l'acteur Philippe Torreton signait une tribune à charge, dans le quotidien Libération, contre son exil fiscal. Un texte qui a provoqué la colère de Catherine Deneuve, qui a répliqué, dans le même journal, trois jours plus tard (Voir notre article : Catherine Deneuve prend la défense de Depardieu et tacle Torreton). Ce week-end, c'est l'humoriste Gad Elmaleh qui a taclé vertement, sur Twitter, l'ancien conseiller de Paris (Voir notre article : Affaire Depardieu : Gad Elmaleh tacle à son tour Philippe Torreton).

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience